in ,

Black Mirror : 8 prédictions de la série existant déjà dans la réalité !

Crédits : Public Domain Pictures

Depuis sa création il y a une dizaine d’années, la série Black Mirror traite dans chaque épisode de la mise en œuvre d’une technologie dystopique. Or, parmi les prédictions de la série, certaines sont déjà au goût du jour.

Note sociale et lentilles connectées intelligentes

Créée en 2011, la série Black Mirror est actuellement en cours pour une sixième saison. Son créateur Charlie Brooker désirait raconter la nature de l’éventuel futur de notre actuel présent. Or, le thème de prédilection n’est autre que la technologie, ou plutôt ses dérives possibles. S’il est question d’une série de Science-Fiction, une dizaine de prédictions visibles dans Black Mirror sont déjà présentes dans la réalité.

Dans Chute libre (s3ep1), une jeune femme évolue dans un monde régit par un système de notation. Chaque citoyen peut noter les autres (de 0 à 5) après chaque interaction. Or, il faut savoir qu’en Chine, il existe déjà un système de note sociale ou plutôt, de “crédit social”. L’objectif ? Evaluer les comportements, noter les “bons” citoyens et placer les “mauvais” sur une liste noire.

L’épisode Retour sur image (s1ep3) raconte l’histoire d’un avocat ayant des doutes concernant la fidélité de son épouse. L’homme mène alors l’enquête au moyen d’une puce sous cutanée derrière l’oreille. Celle-ci lui permet de stocker des souvenir et les repasser sur un écran si besoin. En 2017, le géant nippon Sony a reçu l’aval des autorités étasuniennes pour développer un genre de lentilles connectées capables de capturer des images en un simple clignement d’œil. Or, ces lentilles embarquent une antenne pour communiquer des données à un autre appareil comme un smartphone.

Robot-abeilles et réalité virtuelle via puce sous-cutanée

Citons Haine virtuelle (s3ep6), dans lequel il est question d’abeilles robots qu’une société privée a répandu dans toute la Grande-Bretagne. Néanmoins, un individu est parvenu à pirater le système et s’en sert pour tuer. Dans la réalité, une équipe de l’Université de Harvard (Etats-Unis) a déjà présenté ses RoboBees en 2013. Le géant de la grande distribution Walmart a également déposé un brevet concernant des abeilles robotisées autonomes en 2018.

Dans Metalhead (s4ep5), des survivants humains dans un monde post-apocalyptique sont aux prises avec des robots tueurs. Parmi ces derniers, se trouve un robot-chien ayant sûrement hanté les nuits de certains spectateurs. Dans la réalité, la société Boston Dynamics a récemment commercialisé Spot, son robot-chien ayant trouvé de nombreuses applications.

spot
Crédits : Boston Dynamics

Dans Phase d’essai (s3ep2), un jeune homme teste un jeu vidéo expérimental à l’aide d’une puce sous-cutanée au niveau de la nuque. Celle-ci, en contact avec le système neuronal du joueur, analyse ses peurs les plus anxiogènes afin de lui faire perdre ses moyens. Dans la réalité, il existe déjà des interactions directes entre le cerveau et la machine, comme les électrodes stimulant certaines zones du cerveau. Même chose en ce qui concerne les jeux prenant en compte l’état physiologique du joueur.

Communiquer avec les morts et application de rencontre

L’épisode Bientôt de retour (s2ep1) met en scène une femme commandant un robot palliant l’absence de son mari défunt. Et pourtant, la société Eternime a déjà affirmé vouloir mettre sur pied une application permettant de communiquer avec les morts après leur disparition. Ceci se base sur un avatar nourri de nombreuses informations sur le défunt collectées de son vivant. Au Japon, un projet donne la possibilité d’imprimer en 3D le visage d’un proche et le fixer sur un robot. La machine a pour mission d’imiter le défunt et soulager sa famille.

robot mort japon
Crédits : capture Vimeo / Etsuko Ichihara

Dans Crocodile (s4ep3), un individu est témoin d’un accident depuis sa chambre d’hôtel. Un véhicule autonome livrant des pizzas renverse un jeune homme. Dans la réalité, Toyota et Pizza Hut ont présenté en 2018 un projet commun de véhicule autonome livreur de pizzas.

L’épisode Pendez le DJ (s4ep4) met en scène un homme et une femme testant une application de rencontre : Le Système. Après avoir rempli un questionnaire et renseigné leurs affinités, les participants sont mis en relation avec d’autres partenaires par une intelligence artificielle. Après une date d’expiration, le programme suggère aux volontaires de décrire leurs impressions. L’objectif est ensuite de proposer un rendez-vous ayant de meilleures chances de réussite. Évidemment, cette fiction est proche des applications de rencontre actuelles.