in

La cigarette électronique à l’origine d’une mystérieuse maladie pulmonaire ?

Crédits : Vaping360 / Flickr

La principale agence fédérale des États-Unis en matière de protection de la santé publique est ferme : il faudrait ne plus utiliser la cigarette électronique. La vape pourrait malheureusement être à l’origine d’une maladie pulmonaire dont la source exacte reste encore inconnue.

Une mystérieuse maladie pulmonaire

Il y a peu, nous évoquions un premier décès qui aurait été causé par l’utilisation de la cigarette électronique. Les responsables de la santé publique de l’État de l’Illinois (États-Unis) ont estimé que le décès a été causé par une maladie inexpliquée possiblement liée à l’e-cigarette. Par ailleurs, une vingtaine de personnes seraient suivies dans le même État pour des raisons similaires.

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont lancé une enquête afin d’en savoir davantage sur cette affaire. Comme l’indique un communiqué publié le 6 septembre 2019, la mystérieuse maladie concerne en réalité plus de 200 cas dans tout le pays, et deux personnes auraient déjà perdu la vie. Les CDC pensent que la cigarette électronique pourrait en être la cause.

Il faut également savoir qu’un certain nombre de malades auraient consommé des cartouches contenant du THC, le principe actif du cannabis. Or, ces cartouches sont souvent contrefaites et susceptibles de contenir des pesticides ou du cannabis synthétique.

Les CDC mettent en garde les consommateurs puisque la cigarette électronique pourrait être à l’origine de la mystérieuse maladie apparue récemment.
Crédits : Wikipedia

La recommandation des CDC

Depuis des années, la vape est présentée comme un bon moyen d’arrêter la cigarette traditionnelle. Ainsi, les consommateurs pensent qu’il s’agit d’une alternative moins nocive. Pourtant, les CDC et la Food and Drug Administration (FDA) mettent les consommateurs en garde au vu de l’état actuel de la situation. En attendant de connaître fermement l’origine de la maladie, il est conseillé aux utilisateurs de limiter l’utilisation de l’e-cigarette.

Par ailleurs, il s’agit de faire attention à l’apparition de certains symptômes. Des nausées, de la fièvre, des douleurs thoraciques ou abdominales devraient alerter les consommateurs et les inciter à consulter d’urgence. Il y a quelques semaines, l’École de médecine de l’Université de Pennsylvanie avait publié une étude peu rassurante. Ces recherches laissent penser que la cigarette électronique endommage fortement les vaisseaux sanguins. Or, même les produits sans nicotine seraient concernés.

Articles liés :

San Francisco veut interdire les ventes de cigarettes électroniques

Des contaminants microbiens retrouvés dans les cigarettes électroniques

Les cigarettes électroniques pourraient nuire à la fertilité des femmes