in ,

Chine : la 5G, la réalité virtuelle, les robots et les drones aident à combattre l’épidémie de coronavirus

Crédits : capture YouTube / New China TV

En Chine, diverses technologies soutiennent la lutte contre l’épidémie de coronavirus. Malgré certains relents sécuritaires, ces technologies représentent un soutien logistique de poids. Soutenir les personnels de santé, limiter la propagation du coronavirus et aider les personnes en confinement semble être la priorité.

La 5G et la réalité virtuelle

Citons tout d’abord la 5G, l’une des technologies de demain. Il y a quelques semaines, nous évoquions de premiers tests menés entre plusieurs hôpitaux. L’objectif ? Permettre une meilleure coopération entre les hôpitaux de tout le pays. Il s’agit surtout d’harmoniser les diagnostics établis par les médecins grâce à des réunions par téléconférence. Par ailleurs, la 5G donne la possibilité de lire des résultats de scanner à distance et d’optimiser la qualité des images.

Toujours à distance, des casques de réalité virtuelle permettent d’entrer en contact avec des patients. Ces visites virtuelles permettent de réduire le risque de contamination du personnel hospitalier. Il s’agit également de venir en aide aux plus pauvres et/ou à ceux vivant dans des zones plus reculées (voir vidéo en fin d’article).

Les robots et les drones

Comme le rapportait le Daily Mail, des drones nettoyeurs sont à l’œuvre dans trois provinces chinoises : le Jilin, le Shandong et le Zhejiang. Si nous ignorons combien de drones sont mobilisés, chacun d’entre eux peut nettoyer une surface de 16 000 mètres carrés en une demi-journée ! Par ailleurs, ces mêmes drones diffusent des messages de prévention auprès de la population.

Citons également une petite armée de robots destinés à assurer la livraison de nourriture dans des immeubles d’habitation et des hôtels. D’autres assurent le service dans certains restaurants. Il y a peu, l’agence de presse Xinhua montrait un robot baptisé Little Peanut en pleine action dans un hôtel de la ville de Hangzhou.

À la limite de l’acceptable

Comme chacun sait, la Chine est un territoire très surveillé et les nouvelles technologies soutiennent cette vision sécuritaire. Or, l’épidémie de coronavirus a donné lieu à quelques innovations pouvant soulever des questions éthiques. Citons un nouveau système de QR code comportant différentes couleurs. Suivant la couleur attribuée, les gens peuvent être invités à rester chez eux en confinement plus ou moins longtemps. Or, la “bonne couleur” (vert) fait office de laissez-passer.

Le gouvernement chinois a également mis en place une application assez étonnante. Celle-ci permet aux utilisateurs de déterminer un potentiel contact rapproché avec une personne infectée par le coronavirus. En cas de contact avéré, l’utilisateur est prié de rester à son domicile. Par ailleurs, son entourage est prévenu, qu’il s’agisse de la famille ou des amis. Cette application est clairement basée sur la surveillance de masse puisque celle-ci a accès à des données de localisation et des données médicales concernant les citoyens.

Source

Articles liés :

Prendre la température est-il réellement efficace contre l’épidémie de Covid-19 ?

Ce drôle de robot informe les New-Yorkais sur le Covid-19

Le Covid-19 est-il cette fameuse “maladie X” dont l’OMS a peur ?