in

Un redoutable dinosaure vient d’être découvert en Thaïlande

Crédits :chainatp / iStock

Une équipe de paléontologues annonce avoir identifié les restes fossiles d’un nouveau dinosaure en Thaïlande. Un prédateur de sept mètres de long évoluant il y a 113 millions d’années.

La majorité des terres situées près de Ban Saphan Hin, dans le centre de la Thaïlande, sont aujourd’hui recouvertes de maïs et de tapioca. Mais durant le Crétacé, cette région abritait d’anciennes plaines inondables où régnait un redoutable prédateur. Cette nouvelle espèce, baptisée Siamraptor suwati, pouvait mesurer jusqu’à sept mètres de long du museau à la queue. Pour environ deux mètres de haut. Et visiblement, c’était un féroce. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Plos One.

Un dinosaure rapide et dynamique

Bien avant l’arrivée des tyrannosaures – tels que le T-Rex – régnait sur Terre un autre groupe de carnivores : les allosauroides. Et parmi ces prédateurs, les plus dangereux appartenaient au groupe Carcharodontosaurus. Durant le Crétacé, ils étaient les patrons, en quelque sorte. Ces dinosaures ont occupé une grande partie de l’espace. Nous les avions en effet retrouvé un peu partout – excepté en Asie du Sud-Est. Une lacune que le Siamraptor comble désormais.

Crédits : Chokchaloemwong et al., 2019

Duangsuda Chokchaloemwong et son équipe, de l’Université Nakhon Ratchasima Rajabhat (Thaïlande), annoncent en effet avoir découvert les restes d’au moins quatre spécimens. Des morceaux de crâne, de l’épine dorsale et des membres et des hanches, plus précisément. Une étude morphologique a ensuite permis de confirmer qu’il s’agissait bel et bien d’une toute nouvelle espèce.

C’est à ce jour « l’un des dinosaures thaïlandais les plus importants jamais découverts », explique Steve Brusatte, paléontologue de l’Université d’Édimbourg (Écosse), qui a révisé l’étude pour publication.

Tous ces ossements ont été datés à environ 113 millions d’années. Des “bulles” d’air identifiées à l’intérieur des ossements suggèrent également que ces prédateurs étaient particulièrement légers, et qu’ils respiraient très rapidement. Autrement dit, ces dinosaures étaient probablement rapides et très dynamiques.

Voici à quoi pouvait ressembler ce nouveau prédateur thaïlandais. La barre d’échelle représente un mètre. Crédits : Plos One

Rappelons qu’il y a quelques semaines, une équipe de paléontologues annonçaient avoir identifié deux autres espèces de dinosaures dans la région. Deux cousines éloignées du T-Rex évoluant il y a environ 100 millions d’années.

La première espèce, nommée Phuwiangvenator yaemniyomi, mesurait environ six mètres de long (contre 12 mètres pour le T-Rex). La seconde, nommée Vayuraptor nongbualamphuenisis, mesurait un peu moins de cinq mètres.

Articles liés :

Il était une fois une tortue, écrasée par un dinosaure

Un nouveau dinosaure herbivore découvert au Japon

Un nouveau dinosaure carnivore découvert au Brésil