in

Une expérience de réalité virtuelle pour s’immerger dans un livre !

Crédits : Pexels

Un récent festival de littérature suisse a donné lieu à un événement inédit. En effet, il a été fait démonstration d’une expérience VR permettant de “plonger dans un livre”. Alors que la littérature s’oppose au cinéma, la réalité virtuelle et la lecture pourraient faire bon ménage ! Imaginez-vous lire un livre puis vous retrouver dans un univers à 360° inspiré du contenu de l’ouvrage ?

Transporter le lecteur

Il y a peu a eu lieu le festival de littérature Züri Liest en Suisse. Comme l’explique un article de la RTS publié le 26 octobre 2019, un projet baptisé Los360° VR a permis d’expérimenter l’immersion dans un livre en réalité virtuelle ! Il s’agissait de Los, un ouvrage de Klaus Merz, écrivain suisse de renom.

Pour mettre au point cette expérience VR, les créateurs ont utilisé des caméras filmant à 360°. L’objectif ? Créer des ambiances et des atmosphères destinées à accompagner le texte tout en évitant de le concurrencer. Pour Roman Vital, cocréateur du projet Los360° VR, il était question de préserver l’identité de l’ouvrage. Toutefois, les images et les sons de la réalité virtuelle permettent de transporter le lecteur et d’ajouter un plus.

Le projet Los360° VR a permis de s’immerger dans un livre !
Crédits : capture vidéo/RTS

Une expérience très personnelle

Pour Sandro Zollinger, l’autre co-créateur de l’expérience, il s’agit d’une autre dimension par rapport aux adaptations au cinéma ou au théâtre. Selon lui, la réalité virtuelle permet une immersion totale du lecteur, et ce sans aucune perturbation d’éléments provenant de l’extérieur. L’intéressé estime également qu’il s’agit là d’une expérience très personnelle, tout comme peut l’être la lecture classique. Lors du festival Züri Liest, le projet Los360° VR avait donné lieu à une avant-première. Ainsi, nul doute que l’on entendra encore parler de cette expérience, et pourquoi pas avec l’adaptation d’autres ouvrages !

En Chine, la révolution du livre se prépare également. En revanche, il n’est pas question de réalité virtuelle mais d’avatars virtuels. Dans le cadre d’une première expérience, les avatars très réalistes de deux auteurs chinois ont été présentés. Or, ceux-ci se sont montrés capables d’emprunter leur voix afin de lire leurs ouvrages !  Toutefois, cette expérience a un but économique, puisqu’elle est clairement destinée à l’industrie du livre audio – connaissant actuellement un grand succès. Les observateurs estiment que ce marché frôlera le milliard d’euros dans ce pays dès l’année prochaine.

Articles liés :

Voici le “marcheur de rêve”, l’étonnant projet de Microsoft intégrant la réalité virtuelle

Comment la BBC aide à faire connaître la réalité virtuelle au Royaume-Uni

Pour la science, il reste une semaine complète dans la réalité virtuelle !