in

En Chine, des avatars réalistes vont lire des livres audios avec la voix des auteurs !

Crédits : capture YouTube / New China TV

En Chine, un nouveau concept est sur le point de naître. Il s’agit de personnages virtuels ultra-réalistes capables de donner l’illusion que l’auteur d’un livre se trouve en train de lire son propre ouvrage à haute voix. Cette technologie combine des avatars boostés à l’IA à la synthèse vocale pour davantage de réalisme.

Des intelligences artificielles à la TV

En 2015, nous évoquions une IA baptisée XiaoIce, présentant pour la première fois la météo sur une chaîne de télévision, à savoir Shanghai Dragon TV. En 2018, l’agence de presse Xinhua a utilisé une IA pour présenter son journal télévisé (voir vidéo en fin d’article), une création de Sogou, le second plus important moteur de recherche chinois. Si ces intelligences artificielles se trouvent sous la forme de présentateurs dotés d’une voix synthétique, il s’agit tout de même de performances assez surprenantes.

Selon un article publié par la BBC le 13 août 2019, Sogou a évoqué sa dernière innovation. Il s’agit ici non pas de présentateurs de météo ou de JT, mais d’avatars destinés à lire des livres audios. Sogou a présenté les avatars très réalistes de deux auteurs chinois capables d’emprunter leur voix afin de lire leurs ouvrages ! L’intelligence artificielle et la synthèse vocale ont été ici associées à des extraits vidéos de la plateforme China Online Literature+.

Voici Yanny, un des deux avatars réalistes développés par Sogou pour la lecture de livres audios.
Crédits : Sogou

La recherche du réalisme

Cette innovation est clairement destinée à l’industrie du livre audio, connaissant un grand succès. Les observateurs estiment que ce marché frôlera le milliard d’euros dans ce pays dès l’année prochaine. Or, les consommateurs semblent préférer les livres audios reprenant la voix des auteurs. Autrement dit, les avatars réalistes de Sogou ont vocation à conquérir le marché en apportant une dimension réaliste que les concurrents ne proposent pas.

Les avatars semblent avoir la cote auprès du public, et cela peut parfois donner lieu à des situations étranges. En 2017, nous évoquions le cas d’un chercheur japonais ayant créé une sorte de robot-boîte destiné à aider les personnes ressentant de l’anxiété au quotidien en ce qui concerne les interactions sociales. La personne pénètre alors dans le robot afin d’éviter de faire directement face à ses interlocuteurs qui seront changés en avatars de manga à travers un écran.

Il y a quelques mois, un pasteur américain avait baptisé des avatars en réalité virtuelle pour la toute première fois. Ces baptêmes ont eu lieu dans l’environnement d’AltSpaceVR, où se trouve la fameuse VR Church, la toute première église dédiée à la réalité virtuelle.

Articles liés :

Aurons-nous un futur de la robotique à base d’avatars ?

La Russie envisage d’installer une base lunaire habitée par des “robots avatars”

Japon : un robot conçu pour incarner un être cher disparu !