in

Nous perdons une heure de sommeil chaque nuit à cause de l’éclairage artificiel

Crédits : WikiImages / Pixabay

L’éclairage artificiel nous ferait perdre une heure de sommeil par nuit. C’est ce que suggère une nouvelle étude américaine.

L’apparition de la lumière artificielle a bouleversé nos nuits : en effet, elle nous tient davantage éveillés, ce qui réduit notre temps de sommeil. Une équipe de biologistes, de neuroscientifiques et d’anthropologues, provenant de plusieurs universités d’Argentine et des États-Unis, s’est intéressée aux habitudes de sommeil de deux communautés d’indigènes, de l’ethnie Toba, dans la région du Chaco, au nord de l’Argentine.

Les deux se situent à 50 kilomètres l’une de l’autre et présentent beaucoup de similarités, à une exception : l’une d’elles a accès à l’électricité. Pendant une semaine en été et une semaine en hiver, les habitants des deux villages étaient équipés de bracelets-traceurs d’activité pour enregistrer l’exposition à la lumière et l’activité toutes les minutes. Ils tenaient également un journal dans lequel ils indiquaient chaque jour l’heure de coucher, l’heure de réveil et éventuellement les siestes.

Les membres de la communauté qui dispose de l’électricité dorment 43 minutes en moins l’été et 56 minutes en moins l’hiver, par rapport à ceux de la communauté qui s’éclaire à la lumière naturelle. En effet, ceux qui ont la lumière artificielle se couchent plus tard, mais se réveillent à la même heure que les autres.

L’éclairage artificiel a donc bien bouleversé notre sommeil, mais sans influencer les différences de besoin selon les saisons : en effet, en hiver, nous dormons plus longtemps qu’en été, ce qui est dû à l’heure de réveil.

Source : Science et vie.