in

Echec cuisant de la reconnaissance faciale à Londres !

Il y a quelques semaines, la police londonienne a déployé un système de reconnaissance faciale en direct sur la célèbre avenue d’Oxford Circus, à Londres. Malgré l’ampleur de ce dispositif, il s’avère que le taux de réussite est très loin des attentes initiales.

Un système peu performant

En février, nous évoquions le déploiement du système de reconnaissance faciale le plus imposant au monde. Celui-ci a été instigué par Moscou, la capitale russe. Selon un article publié par Business Insider le 4 mars 2020, une autre capitale européenne semble vouloir prendre ce chemin : Londres (Royaume-Uni). La London’s Metropolitan Police a effectivement déployé un système baptisé Live Facial Recognition technology (LFR). Le dispositif en phase de test est présent depuis la fin du mois de janvier à Oxford Circus.

L’objectif ? Repérer les personnes dont le comportement apparaît suspect mais aussi identifier les personnes recherchées. Toutefois, la police londonienne a communiqué ses chiffres et les résultats sont loin d’être une source de satisfaction. En effet, si 8 600 visages ont été scannés en une semaine, seulement 8 personnes ont été identifiées de manière efficace ! Autrement dit, il s’agit d’un échec cuisant.

Oxford Circus Londres
Depuis fin janvier 2020, la reconnaissance faciale est présente à Oxford Circus.
Crédits : Gary J. Wood / Flickr

Un échec de plus au Royaume-Uni

Ce déploiement avait indigné bon nombre de citoyens et d’associations s’inquiétant du non-respect des droits et des libertés individuelles. Il faut dire que les citoyens arpentant Oxford Circus n’ont effectivement pas eu le choix quant au scan de leur visage, et ce malgré le fait qu’une information dans la rue avait pour but de les prévenir. Avec 420 000 caméras de vidéosurveillance, Londres fait partie des villes les plus surveillées au monde. Toutefois, il semble que la reconnaissance faciale n’y soit pas (encore) la bienvenue.

Enfin, faire rimer échec et reconnaissance faciale n’est pas une première au Royaume-Uni. En 2018, un programme de reconnaissance faciale utilisé par la police du Pays de Galles a révélé ses faiblesses. Celui-ci a été mis en place au Principality Stadium de Cardiff le 3 juin 2017, lors de la finale de la ligue des champions de football. La reconnaissance faciale a permis d’identifier 2 470 suspects parmi 170 000 spectateurs mais malheureusement, 2 297 de ces suspects n’avaient rien à se reprocher.

Articles liés :

L’UE pourrait interdire la reconnaissance faciale pendant plusieurs années !

Reconnaissance faciale : ces activistes ont scanné 14 000 visages pour dénoncer le manque de règles

France : bientôt l’arrivée de la reconnaissance faciale dans l’espace public ?