in

Covid-19 : que faut-il faire ou non avant et après s’être fait vacciner ?

Crédits : TheDigitalArtist/Pixabay

Après un lent démarrage, la campagne de vaccination en France suit son cours, comme dans de nombreux pays dans le monde. Voici un rappel des gestes à adopter ou non avant et après avoir reçu l’injection.

Les gestes à éviter quand on doit se faire vacciner

Un peu partout dans le monde, les gouvernements vaccinent leur population contre le coronavirus SARS-CoV-2. En France, plus de 1,2 million de personnes ont reçu leur première injection depuis le début de la campagne le 27 décembre 2020. Les États-Unis sont sans doute le pays qui vaccine le plus avec pour objectif de boucler leur campagne d’ici cet été pour l’ensemble de la population. Rappelons que tout comme la France, les États-Unis mènent d’ailleurs, cette campagne en utilisant les vaccins de Pfizer-BioNtech et de Moderna. Dans un article publie le 25 janvier 2021, CNN a dressé une liste des choses à faire et à ne pas faire avant et après s’être fait vacciner.

Premièrement, CNN estime qu’il est important d’éviter de se laisser perturber par les nombreuses fake news circulant sur la toile, principalement sur les réseaux sociaux. Ensuite, il faut éviter à tout prix de se rendre dans un lieu de vaccination si l’on est positif au coronavirus, ni même si l’on est un “cas contact”. Le mieux dans ce cas est d’attendre que la maladie passe.

vaccin
Crédits : huntlh / Pixabay

Le non-respect des quatorze jours d’intervalle requis entre les deux injections est également à éviter. De plus, il est conseillé de rester proche du lieu de vaccination après avoir reçu une injection. En effet, il est possible que des effets indésirables apparaissent entre quinze et trente minutes après l’administration. Ne pas respecter ce point peut être très problématique s’il vous faut ensuite prendre le volant par exemple.

Les attitudes à adopter

CNN a également listé les gestes et bonnes attitudes à adopter durant les campagnes de vaccination. Par exemple, il est conseillé de se faire vacciner même si l’on a déjà été infecté auparavant. En effet, la durée de l’immunité naturelle n’est pas encore très claire et différerait selon les individus. Selon certains travaux, cette immunité durerait entre six et huit mois, voire davantage.

Le média étasunien a rapporté les propos du Dr Peter Hotez, un scientifique de renom outre-Atlantique. Il estime qu’il est nécessaire de se faire vacciner même si l’on présente des symptômes persistants dans les mois après l’infection. Néanmoins, la Haute autorité de santé (HAS) en France a un avis contraire.

Enfin, il est important de bien renseigner le personnel de santé en charge de la vaccination sur vos éventuelles allergies. En effet, certaines réactions allergiques peuvent se produire après l’administration du vaccin.