in

Covid-19 : 423 cas en France, l’Iran et l’Italie s’enlisent dans la peur, le point sur l’épidémie

Crédits : Johns Hopkins CSSE / capture du 6 mars 2020

L’épidémie de coronavirus Covid-19 recule en Chine et commence à ralentir en Corée du Sud, principal foyer d’infection secondaire. Cependant, le nombre de cas augmente en France de façon inquiétante et la situation en Iran et en Italie empire de jour en jour. Également, la liste des pays nouvellement atteints s’allonge inexorablement.

Un bond des cas en France

Comme le rapporte Sud Ouest, le président Emmanuel Macron a parlé d’épidémie « inexorable ». Le 5 mars 2020 au soir, notre pays comptait 423 cas confirmés, soit 138 de plus que la veille et 7 décès (+3). Alors que la propagation du Covid-19 touche désormais toutes les régions de France, le chef d’état a indiqué qu’il fallait essayer de stopper l’arrivée du virus avant de ralentir la propagation.

Il y a peu, nous évoquions ce qu’impliquerait un passage au stade 3 de l’épidémie. Si cela ne s’est pas encore produit, cette transition devrait se faire dans quelques jours à une semaine selon le Pr. Jean-François Delfraissy. Ce spécialiste des maladies infectieuses a participé à une réunion dont le principal sujet était justement ce passage du stade 2 au stade 3.

L’Iran et l’Italie ont peur

Selon RTL Info, l’Italie compte désormais 3 858 cas confirmés de coronavirus pour 148 décès. En seulement 24h, le pays a enregistré 41 nouveaux décès. Toutefois, il faut savoir que 414 personnes ont été guéries. Le fait est que l’ensemble du pays est plongé dans une anxiété alors que les mesures de confinement sont de plus en plus pesantes et les hôpitaux sous tension.

L’autre pays cédant progressivement à la peur est l’Iran, totalisant 3 513 pour 107 morts. Il y a peu, nous évoquions une possible mutation du coronavirus dans ce pays. Comme l’explique le Courrier International, le gouvernement iranien va fermer les écoles et les universités durant un mois. Par ailleurs, le 19 mars débute le Nouvel An persan, une occasion de retrouver la famille vivant parfois à l’autre bout du pays. Toutefois, le gouvernement a prévenu la population que cette année, il ne fallait pas voyager.

covid coronavirus 2
Crédits : NIAID

Ailleurs dans le monde

Selon le quotidien La Croix, la Corée du Sud a « déclaré la guerre » au coronavirus Covid-19. Depuis ce 5 mars 2020, le pays compte plus de 6 000 cas pour « seulement » une quarantaine de décès. Or, la Corée du Sud est en alerte maximale et le gouvernement appelle à la mobilisation nationale. Le président a notamment promis une intensification des tests et un approvisionnement en masques de protection. Par ailleurs, l’armée a été mobilisée afin de désinfecter les zones touchées par le coronavirus, notamment la ville de Daegu où se trouve la secte « Église Sincheonji de Jésus », foyer de l’infection sud-coréenne.

L’épidémie se diffuse désormais partout. En Europe, outre l’Italie et la France, certains pays sont aussi très touchés comme l’Allemagne (349 cas), l’Espagne (200 dont 1 décès) mais également le Royaume-Uni (115) ayant tout juste enregistré son premier décès. Ailleurs, les États-Unis s’inquiètent avec 145 cas pour 10 décès. De nombreux nouveaux pays comptent désormais des cas de Covid-19 : le Portugal, l’Azerbaïdjan, l’Estonie, la Slovénie, le Chili, la République Dominicaine, l’Arménie, la Jordanie, le Maroc, l’Afrique du Sud ou encore la Tunisie.

Source

Articles liés :

Qu’implique la mutation du coronavirus Covid-19 ?

Coronavirus : comment faire soi-même son gel hydroalcoolique ?

Coronavirus : son origine animale reste encore un mystère !