in

Covid-19 : qu’impliquerait un passage au « stade 3 » de l’épidémie en France ?

Crédits : geralt / Pixabay

Avec presque 200 cas confirmés de coronavirus, la France s’inquiète de plus en plus. Alors que le « stade 2 » a été annoncé il y a quelques jours seulement, il se pourrait que l’échelon supérieur soit bientôt atteint. Or, il est important de prendre connaissance de ce que le « stade 3 » signifie.

Des mesures plus lourdes pour le quotidien

Le 2 mars au soir, le bilan de l’épidémie de coronavirus est comme chaque jour un peu plus lourd. Désormais, notre pays compte 191 cas confirmés et a annoncé un troisième décès. En Italie, la situation est toutefois bien plus alarmante avec 2 036 cas pour 52 décès. Les autres pays européens comptant le plus de cas sont l’Allemagne (150) et l’Espagne (119).

Le 28 février, le Ministre de la Santé Olivier Véran a confirmé qu’une nouvelle étape de l’épidémie avait été franchie. En effet, le pays est passé au stade 2, signifiant que le virus circule librement sur le territoire français. De nouvelles recommandations avaient notamment été faites comme celle prévenant le serrage de mains. Le fait est qu’avec l’augmentation des cas, la crainte d’un passage au stade 3 est bien présente.

Il faut savoir que ce stade 3 est l’échelon le plus haut. Or, celui-ci est décrété lorsque le virus circule largement dans le pays. Autrement dit, ce stade correspond à l’épidémie au sens strict du terme. Selon le gouvernement, ceci impliquera un changement de stratégie : de l’endiguement à l’atténuation. Ainsi, il s’agit principalement de prendre des mesures plus lourdes pour le quotidien. Rappelons au passage que ces stades d’urgence sont les mêmes que pour une pandémie grippale. Ceux-ci font partie d’un plan (PDF en français / 78 pages) diffusé depuis 2011, après la pandémie de grippe A (H1N1) en 2009.

plan pandémie grippale
Crédits : Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN)

Un stade synonyme de mesures multiples

Les lieux accueillant du monde et les événements rassemblant du monde feront davantage l’objet d’annulations ou de reports. Il sera également question de fermer les crèches, les écoles et tous les lieux accueillant des mineurs. Les mineurs concernés feront d’ailleurs l’objet d’un suivi pédagogique. La population sera encouragée à limiter ses déplacements et à utiliser un moyen de transport personnel. En effet, des restrictions concernant les transports en commun pourraient apparaître.

Il sera également question de seulement prendre en charge à l’hôpital les malades jugés graves. Les autres devront faire l’objet d’une simple consultation chez le médecin traitant. D’ailleurs, le stade 3 prévoit également des modalités de renfort en personnels de santé mais aussi dans les domaines non sanitaires ainsi qu’un recours au bénévolat et aux associations. De plus, le gouvernement s’engagera à surveiller les prix et la disponibilité des produits dans les lieux de distribution. Ceci concerne les produits alimentaires et de première nécessité. En cas de pénurie, l’État prendra en charge cet approvisionnement. Il est aussi question de produire, distribuer de l’eau potable et mettre l’accent sur le contrôle qualité.

Enfin, citons la mise en sécurité d’installations industrielles à risque ainsi que davantage de « pouvoirs » donnés à la Gendarmerie Nationale et à la Police Nationale.

Source

Articles liés :

En Afrique, seulement six laboratoires sont capables de tester le coronavirus pour 1,2 milliard d’habitants !

Une nouvelle application détermine si l’on est entré en contact avec une personne infectée par le coronavirus !

Quand les Chinois se ruent sur un remède traditionnel pour combattre le coronavirus !