in ,

Il boucle le voyage “le plus long du monde” en voiture électrique

Crédits : PLUG ME IN PROJECT

Un Néerlandais a bouclé ce dimanche à Sydney un voyage long de 95 000 kilomètres en voiture électrique. Objectif : prouver la viabilité de ces véhicules dans la lutte contre le changement climatique.

Pour la planète

Quel voyage ! Wiebe Wakker est arrivé à bon port, ce dimanche à Sydney, point final d’un périple de 95 000 kilomètres au volant de son “Blue Bandit”, un break converti en véhicule électrique. L’homme aura au final traversé 33 pays. La Turquie, l’Iran, l’Inde, le Myanmar, la Malaisie, ou encore l’Indonésie, Wiebe Wakker s’est laissé porter pendant trois ans par les bonnes gens lui offrant le gîte et le couvert. À la base de ce voyage, un projet baptisé « Plug me in » (branche-moi), qui vise à promouvoir le mode de déplacement électrique face au réchauffement climatique.

« Les voitures électriques sont une réelle solution au problème du réchauffement climatique, explique Wakker. Cependant, elles ne se développent pas suffisamment à cause des idées reçues comme le fait qu’elles ne soient pas fiables ou qu’elles ne peuvent parcourir de grandes distances. En conduisant des Pays-Bas en Australie, qui sont littéralement les points les plus opposés du globe, j’espère faire changer les esprits. Si un homme peut conduire à l’autre bout du monde en voiture électrique, dit-il, ces véhicules doivent donc être viables pour un usage quotidien ».

95 000 km et 270 euros d’électricité

Côté carburant, Wakker estime qu’un véhicule similaire aurait consommé 6 785 litres d’essence pour compléter son voyage. Son break, désormais modifié pour avaler environ 200 kilomètres avec une seule charge, lui aura finalement permis de terminer son périple en ayant dépensé un peu moins de 270 euros en électricité (financé par des dons). Il pouvait d’ailleurs faire recharger sa voiture chez ses hôtes. Près de 1 700 personnes lui auraient proposé leur aide.

voiture électrique
Le Néerlandais Wiebe Wakker, sur une plage australienne, pendant son tour du monde en voiture électrique, le 28 octobre 2018. Crédits : PLUG ME IN PROJECT/Wiebe Wakke

Le futur des véhicules électriques

Rappelons que l’un des obstacles au développement de la voiture électrique n’est pas forcément le manque d’infrastructures de recharge publiques. Des bornes sont en effet disséminées un peu partout sur le territoire. Vous pouvez également installer une borne de recharge directement à votre domicile. En revanche, c’est le fait de devoir “s’arrêter” pour recharger qui freine la plupart des conducteurs.

En ce sens, des chercheurs américains de l’Université de Stanford annonçaient il y a quelques mois avoir développé un moyen de fournir sans fil de l’électricité aux objets en mouvement. Une technologie qui pourrait, un jour, permettre de charger les véhicules électriques tout en roulant. Nous pourrions même imaginer, à l’avenir, un système automatisé d’autoroutes où les véhicules électriques sans conducteur pourraient être chargés sans fil par l’énergie solaire. Encore un peu de patience.

Source

Articles liés :

Cette voiture électrique est modulable grâce à l’impression 3D

Voici la Minimo, une voiture électrique citadine pensée pour la mobilité

Immortus, la voiture électrique qui roule à l’infini

Notez cet article