in ,

C’est décidé ! En 2021, nous changerons pour la dernière fois d’heure !

Crédits :

Les députés européens viennent de se prononcer pour une suppression du changement d’heure saisonnier, au printemps et à l’automne, à compter de 2021. Ces changements, en vigueur en France depuis 1976, suscitaient de vives oppositions depuis des années.

L’heure d’hiver bientôt au placard

Vous aviez été invités à vous exprimer pour ou contre le changement d’heure via un questionnaire en ligne, disponible jusqu’au 3 mars. Et la volonté des Français s’était clairement fait sentir. Sur les 2 103 999 des répondants, 83,71% avaient voté pour mettre fin au changement d’heure deux fois par an. Ce mardi 26 mars, les euro-députés ont de leur côté également voté en faveur de la suppression du changement d’heure saisonnier à compter de 2021. On dénombre 410 voix pour, 192 contre et 51 abstentions. “Les Etats membres garderont le droit de décider de leur fuseau horaire”, précise l’institution.

C’est donc officiel. Fini donc les : “mais donc du coup, demain, on gagne ou on perd une heure, je sais plus moi“. La fin d’une époque. Côté calendrier, les pays membres de l’UE qui décideront de garder l’heure d’été devront ajuster leurs montres, réveils et horloges une dernière fois au mois de mars 2021. Pour ceux en faveur de l’heure hivernale, il faudra patienter jusqu’au mois d’octobre suivant.

Le Parlement européen approuve la suppression du changement d’heure en 2021. Crédits : Foto-Rabe / Pixabay

Une histoire mouvementée

On rappelle que cette histoire de changement d’heure a connu quelques rebondissements. Tout commença en 1911, lorsque la France adopta l’heure de Greenwich, une petite ville située près de Londres (même fuseau horaire). En 1916, on décida ensuite de rajouter une heure par rapport à l’heure de Greenwich pendant les mois d’été pour faire des économies d’énergie. En 1940, ensuite, alors que notre pays était occupé par les Allemands, nous adoptions l’heure de Berlin; Il fallut alors rajouter deux heures en été sur l’heure de Greenwich et une heure en hiver. Puis en 1945, on revint finalement à l’heure de 1916.

Mais ce n’est pas fini. En 1973, le “choc pétrolier” entraîna une forte hausse du prix de l’électricité. En réaction, le président de l’époque, Valéry Giscard d’Estaing, décida qu’avancer d’une heure en hiver d’une heure sur l’heure de Greenwich et de deux heures pendant l’été. L’idée, c’était alors de réduire l’utilisation d’électricité pour l’éclairage. De faire des économies, en quelque sorte. Mais depuis ces changements n’ont pu lieu d’être.

Source

Articles liés :

Les animaux sont-ils capables de sentir le temps s’écouler ?

Le temps froid et venteux peut augmenter votre risque de crise cardiaque

Pourquoi les pages de vos livres jaunissent-elles avec le temps qui passe ?

C’est décidé ! En 2021, nous changerons pour la dernière fois d’heure !
noté 4.7 - 3 votes