in

Richard Branson prévoit d’aller dans l’espace cet été

Crédits : IrishFireside / Flickr

Le milliardaire britannique Richard Branson prévoit de se rendre dans l’espace – du moins à sa frontière – d’ici quatre ou cinq mois. Et il compte le faire à bord de son propre vaisseau spatial, a-t-il annoncé jeudi.

Richard Branson, PDG de Virgin Galactic, s’était montré un peu ambitieux l’année dernière. Le milliardaire avait en effet affirmé que sa société allait sûrement pouvoir débuter son offre de vols touristiques dans l’espace dès 2018. « Avant la fin de l’année, j’espère être assis dans un vaisseau spatial Virgin Galactic, allant dans l’espace », avait-il déclaré dans une interview accordée à Bloomberg le 25 juillet dernier. Même annonce aujourd’hui. Richard Branson est plus confiant que jamais, et ambitionne de “toucher” l’espace au cours de cet été.

« Mon souhait est de célébrer le 50e anniversaire de l’alunissage, c’est ce sur quoi nous travaillons », a-t-il déclaré hier à l’Air and Space Museum de Washington. On rappelle en effet que l’équipage d’Apollo 11 a posé le pied sur la Lune le 20 juillet 1969.

Vols suborbitaux

Fricoter avec l’espace, Virgin Galactic l’a déjà fait, se plaçant à 80 km au-dessus de la Terre en décembre dernier. On note au passage que le consensus international estime la limite atmosphère/espace à 100 km d’altitude. C’est, à terme, ce que compte proposer la compagnie à ses futurs clients : des vols suborbitaux. Et Richard Branson va devoir faire avec la concurrence. Blue Origin, l’entreprise pilotée par Jeff Bezos, compte en effet également proposer la même chose. De son côté SpaceX voit un peu plus grand, proposant prochainement des vols habités autour de la Lune.

Crédits : capture YouTube/Virgin Galactic

Concernant la manœuvre, le vaisseau de Virgin Galactic – baptisé SpaceShipTwo – sera piloté par deux personnes. Pour le décollage, il est question que le vaisseau soit largué par un avion porteur – un peu comme une bombe – pour finalement allumer son propre moteur avant de s’envoler. L’idée consistera à s’élever assez haut pour friser la frontière de l’espace. Une fois tout en haut, le vaisseau se mettra à “flotter” librement pendant quelques minutes, avant d’atterrir sur un des spatioports de Virgin Galactic. Six passagers (plus les deux pilotes) pourront monter à bord en même temps.

On rappelle que Richard Branson a récemment fait les gros titres pour une toute autre raison, moins glorieuse. Accompagné des explorateurs Fabien Cousteau et Erika Bergman, il a en effet plongé il y a quelques jours dans le Grand Trou Bleu, au large des côtes du Belize. Des bouteilles ont alors été retrouvées au fond, témoignant du besoin urgent de « se débarrasser du plastique à usage unique », avait déclaré Branson.

Source

Articles liés :

Votre avion accuse du retard ? Et si c’était la faute de SpaceX ?

Tourisme spatial : Il ne suffira pas d’être super-riche pour décoller

Jim Lovell, des missions Apollo, nous parle du “paradis” terrestre

Richard Branson prévoit d’aller dans l’espace cet été
Notez cette actu