in

Des planètes en train de “naître” découvertes à 450 années-lumière de la Terre

Plusieurs disques de poussière entourant de jeunes étoiles semblent abriter des planètes en devenir. Crédit: Feng Long

Une équipe d’astronomes annonce la découverte de “traînées” laissés dans plusieurs disques de poussière à 450 années-lumière de la Terre. Ces formations seraient l’œuvre de planètes en train de se former autour de jeunes étoiles. Certaines seraient des super-terres.

La découverte fait ici écho à notre histoire. Il y a quelque 4,6 milliards d’années, notre Système n’était qu’un tourbillon de gaz et de poussière entourant notre jeune Soleil. Peu à peu, sous l’effet de la force gravitationnelle, la matière s’est peu à peu agglutinée pour former des objets de plus en plus gros et massifs. Au fur et à mesure que ces derniers ramassaient de la matière, des sillons (appelés lacunes) sont alors apparus autour de notre étoile. Au fil du temps, toute la matière s’est agglutinée, laissant place au système ordonné que nous connaissons aujourd’hui.

Planètes en devenir

C’est du moins la théorie admise. L’idéal, dans le but de réellement comprendre la formation planétaire, est encore de pouvoir l’observer “en direct”. Ce fut effectivement le cas ici. En s’appuyant sur les données d’ALMA, au Chili, des astronomes ont récemment observé des sillons pouvant être créés par des planètes en devenir autour de jeunes étoiles. Tout cela se passe dans la constellation du Taureau, à environ 450 années-lumière de la Terre. Les détails de l’étude sont publiés dans The Astrophysical Journal.

Une majorité de Super-Terres

Au total, 32 étoiles entourées de disques protoplanétaires ont été observées. Sur cet échantillon stellaire, 12 (40 %) présentaient des anneaux et des lacunes. Ces structures, selon les chercheurs, pourraient être expliquées par la présence de planètes de type Neptune, mais également de “super-terres” – ces planètes terrestres d’environ 20 masses terrestres. Seules deux structures observées sur les 12 étaient probablement formées par des planètes potentiellement similaires à Jupiter, la plus grande planète du système solaire.

exoplanètes
Crédits : NASA

Il nous est malheureusement ici difficile de détecter directement ces planètes en raison de la luminosité de leur étoile hôte. La poussière tend également à brouiller la vision des astronomes. Mais difficile ne veut pas dire impossible. Il y a quelques mois, une équipe d’astronomes annonçait en effet avoir pour la première fois photographié une planète en train de naître. L’objet a été observé creusant un sillon à travers le disque de poussière entourant son étoile, à 370 années-lumière de la Terre.

Source

Articles liés :

Trois planètes infantiles découvertes autour d’une étoile récente

De gigantesques vagues de nanodiamants voyagent à travers la Galaxie

Première vidéo d’une étoile déchiquetée par un trou noir

Des planètes en train de “naître” découvertes à 450 années-lumière de la Terre
noté 4.5 - 2 votes