in

Les scientifiques séquencent enfin l’ADN de ce crapaud géant !

crapaud géant rhinella marina
Rhinella marina Crédits : Bernard DUPONT / Wikimedia

Un article scientifique portant sur le crapaud géant, paru en septembre dans la revue GigaScience et relayé par BBC, indique qu’une équipe de chercheurs a réussi à procéder au séquençage de l’ADN de l’amphibien. C’est une première !

Description brève du crapaud géant

Le crapaud géant, aussi appelé crapaud de canne ou encore Rhinella marina, est une espèce originaire d’Amérique centrale et du Sud. Aujourd’hui, ils se sont très largement répandus sur le globe. Ils sont connus pour leur adaptation très rapide, mais aussi pour leurs effets néfastes sur les écosystèmes qu’ils occupent. De manière générale, ils mesurent 10 à 15 cm de long, mais il est déjà arrivé d’en observer un aux caractéristiques incroyables : 2,65 kg pour 38 cm de long ! Ces animaux causent nombreux problèmes dans les lieux où ils ont été implantés. En effet, leur peau toxique empoisonne de nombreuses espèces, et ils se nourrissent aussi bien d’animaux vivants que morts.

Jusqu’à présent, il y avait un manque énorme concernant la connaissance du génome (ADN) de ce crapaud.

Qu’est-ce que le séquençage du génome ?

Le séquençage du génome est une technique qui permet d’extraire l’ADN d’un être vivant, et de le déchiffrer. Tout ADN est codé par 4 nucléotides (bases) qui sont A,T,C,G. Ainsi, le séquençage d’ADN permet de déterminer l’ordre et l’enchaînement de ces bases, par exemple : ACAGAAATTCGGCC…

Le séquençage se fait via diverses techniques de manipulation, et sert à plusieurs choses. Il peut permettre par exemple de mieux comprendre l’origine des maladies génétiques, mais aussi déterminer des ressemblances de séquence d’ADN entre des espèces, qui permettent de retracer ensuite une histoire évolutive.

Lire aussi : Pourquoi des jumeaux avec le même ADN sont-ils différents ?

Pourquoi le séquençage de l’ADN du crapaud géant ne se fait-il que maintenant ?

Jusqu’à présent, les scientifiques se heurtaient à de gros problèmes, et ne pouvaient ainsi pas effectuer de séquençage de l’ADN de cet amphibien. En effet, ce dernier contenait trop d’enchaînements de nucléotides qui étaient répétitifs. Ainsi, au milieu de toutes ces répétitions, il était difficile pour les chercheurs de déchiffrer et d’assembler correctement l’ADN avec la technique qu’ils utilisaient. C’est pourquoi, en utilisant de nouveaux moyens et d’autres méthodes plus complexes, ils ont pu parvenir tout récemment à séquencer le génome du crapaud géant. Ils ont séquencé ainsi 365 milliards de paires de bases d’ADN !

crapaud géant
Crédits : Matt from Melbourne, Australia / Wikimedia

À quoi cela va-t-il servir ?

«Le séquençage du génome est le bond en avant qui signifie que nous pouvons mieux le comprendre et commencer à faire beaucoup d’autres choses pour le contrôler», indique l’ancien professeur Rick Shine, co-auteur de l’étude à l’Université de Sydney (Australie).

Les scientifiques espèrent que cela les aidera à mieux comprendre le crapaud géant. En effet, cela peut aider à trouver des solutions pour l’arrêter et réduire l’impact des dégâts qu’il provoque. Pour le moment, ils ont déjà trouvé 3 séquences d’ADN de virus différents ! Cela signifierait qu’au cours de l’évolution, le crapaud a assimilé au sein de son ADN du génome de virus, ce qui a pu lui conférer certaines de ses capacités incroyables. De plus, cela ouvre la voie au “bio-contrôle”, qui permet d’effectuer une maîtrise naturelle des populations, en mettant dans leur milieu naturel des populations d’espèces – par exemple des micro-organismes (bactéries, virus …) qui peuvent ralentir leurs activités.

Peter White, professeur à l’Université de Nouvelle-Galles du Sud (Australie), précise qu’il «y a encore beaucoup de travail à faire. Cependant, cette recherche est la première étape, mais la plus importante, pour trouver un moyen efficace de contrôler le crapaud».

Articles liés :

Le génome du koala décrypté afin de savoir pourquoi ce dernier peut digérer l’eucalyptus

Est-il possible d’avoir le même génome qu’un inconnu ?

Qu’est-ce que la maladie de Friedreich ?

Les scientifiques séquencent enfin l’ADN de ce crapaud géant !
noté 5 - 1 vote