in

Un astéroïde “potentiellement dangereux” se rapproche de la Terre

Crédits : iStock

Un astéroïde d’environ 160 mètres de diamètre fera une “rencontre rapprochée” avec la Terre la semaine prochaine, annonçait il y a quelques heures la NASA. L’objet, dénommé 2016 NF23, se déplace actuellement à plus de 30 000 km/h.

Ce géocroiseur sera au plus proche de notre planète le 29 août prochain, annonce la NASA. Il se présentera alors à environ 5 millions de kilomètres de la Terre – ce qui équivaut à environ treize fois la distance entre la Terre et la Lune. Si les chances pour que cet objet entre en collision avec notre planète sont donc très faibles, l’agence américaine juge tout de même l’astéroïde « potentiellement dangereux ». Son orbite pourrait en effet être perturbée par des interactions gravitationnelles avec d’autres corps de notre système, augmentant (ou diminuant) le risque de collision.

Rappelons que la NASA dénombre actuellement plus de 18 000 objets géocroiseurs. 90 % de ceux dont la taille est supérieure à un kilomètre ont été détectés et sont actuellement suivis, mais aucun ne devrait entrer en collision avec la Terre. Que l’on se rassure, l’apocalypse n’est pas prévue pour demain. Mais qui sait, un jour peut-être.

L’agence spatiale américaine dévoilait d’ailleurs il y a quelques semaines un rapport – le National Near-Earth Object Preparedness Strategy and Action Plan. Il vise à se préparer à la possible arrivée d’un astéroïde sur notre planète. Ce document identifie notamment les actions pour améliorer la coordination et la préparation du gouvernement fédéral au cours des 10 prochaines années, afin de contrer les dangers potentiels que constituent les géocroiseurs.

Rappelons enfin que selon certaines estimations, l’astéroïde Bennu – bien connu des autorités spatiales – a environ 1 chance sur 2 700 de heurter la Terre en 2135. Si les statistiques semblent pencher en faveur de l’Humanité, notons que des plans sont d’ores et déjà en cours pour tenter de faire dévier l’objet, si celui-ci venait à pénétrer dans notre “zone de confort”. La NASA prévoit en effet la construction d’un vaisseau muni d’armes nucléaires, qui serait capable de faire exploser l’objet.

Source

Articles liés : 

Astéroïde, météore, météorite et comète : quelle est la différence ?

Il y a 66 millions d’années, l’impact d’un astéroïde aurait provoqué 100 000 ans de réchauffement climatique

Cet astéroïde qui erre dans notre système solaire vient-il “d’ailleurs” ?

Un astéroïde “potentiellement dangereux” se rapproche de la Terre
noté 3.3 - 39 vote[s]