in ,

Mauvaise nouvelle, boire de l’eau désalinisée augmenterait les risques de maladie cardiaque

Crédits : PxHere

Une étude menée en Israël estime que les personnes buvant de l’eau de mer désalinisée avaient plus de risques de développer une maladie cardiaque que celles qui consomment de l’eau de source ou minérale naturelle. Comment cela est-il possible ?

Des chercheurs de l’Université Bar-Ilan (Israël) ont suivi durant six ans pas moins de 178 000 personnes des Services de Santé Clalit, le plus important fournisseur de soins médicaux dans le pays. Ce suivi concernait principalement le type d’eau consommé : la moitié des personnes sélectionnées buvaient de l’eau désalinisée, et l’autre moitié de l’eau naturelle. Selon The Times of Israel, les résultats montrent une hausse située entre 6 et 10 % des pathologies cardiaques chez les personnes buvant de l’eau désalinisée.

Le professeur Yona Amitai – un des principaux meneurs de l’étude – a estimé que ces résultats étaient relatifs à un échec quant au fait d’ajouter du magnésium à l’eau désalinisée. Il s’agit pour lui de la seule raison possible. Rappelons au passage que le magnésium est vital pour le corps humain, et joue un rôle très important dans son fonctionnement.

Le fait est que deux entités israéliennes se renvoient la responsabilité d’un tel échec, à savoir le Ministère de la Santé et l’Autorité de l’Eau. Pour cette dernière, seulement 1 % de l’eau désalinisée serait utilisée pour se désaltérer, et le fait d’y ajouter du magnésium serait un processus très onéreux. Cependant, certains spécialistes estiment que même l’eau utilisée dans l’agriculture devrait contenir du magnésium. De son côté, le Ministère de la Santé estime connaître la situation, soutient l’ajout de magnésium dans l’eau désalinisée et accuse l’Autorité de l’Eau de bloquer la procédure.

Rappelons que les cinq usines de dessalement situées le long de la côte méditerranéenne d’Israël sont plus que jamais vitales tant la région s’est asséchée ces dernières années. Par ailleurs, l’OMS a déclaré dans ses Directives pour la qualité de l’eau de boisson de 2011 que les minéraux essentiels étaient perdus lors du processus de désalinisation, et préconisait déjà d’ajouter du magnésium de manière artificielle.

Source

Articles liés :

Ce nouveau filtre à base de graphène a rendu l’eau du port de Sydney potable en une seule étape !

Transformer l’eau de mer en eau potable : des chercheurs ont franchi une étape majeure

Ils créent une machine qui produit de l’eau potable à l’aide du soleil et de l’air !

Mauvaise nouvelle, boire de l’eau désalinisée augmenterait les risques de maladie cardiaque
noté 3 - 6 votes