in

Peur de votre mauvaise haleine ? Ce capteur pourrait bien vous prévenir !

mauvaise odeur haleine sentir mauvais
Crédits : Flickr / Aqua Mechanical

Détecter la mauvaise haleine est important non seulement d’un point de vue social, mais aussi parce que cela peut indiquer des problèmes de santé sous-jacents. Bien qu’il existe déjà des dispositifs qui vous permettent de vérifier objectivement si vous avez mauvaise haleine, ceux-ci ne sont généralement pas très fiables. Cependant, un capteur nouvellement développé pourrait bientôt changer la donne.

Vous avez toujours rêvé de faire un rapide “test” avant une réunion importante ou un rendez-vous galant ? Développé par des scientifiques du KAIST (Institut Supérieur des Sciences et Technologies de Corée du Sud) et du MIT, ce nouveau capteur se constitue d’un produit chimique connu sous le nom d’acétate de plomb. Celui-ci tourne au brun lorsqu’il est exposé au gaz sulfhydrique, qui est l’élément clé de la mauvaise haleine.

Comme l’acétate de plomb n’est pas suffisamment sensible pour être utilisé dans le capteur, les chercheurs ont “ancré” de fines gouttelettes du produit chimique sur une bande de nanofibres tridimensionnelle composée de polymère de polyacrylonitrile. Cette configuration a finalement permis au produit chimique d’interagir avec le gaz. Le capteur a effectivement pu détecter des traces de gaz sulfhydrique dans l’air expiré, réagissant à des concentrations aussi faibles que 400 parties par milliard (une partie par million est considérée comme le minimum pour une lecture utile).

Le capteur, peut-on lire dans la revue Analytical Chemistry, a indiqué la présence du gaz en passant du blanc au brun en seulement une minute. Un avantage comparé aux capteurs de sulfure d’hydrogène existants, qui nécessitent une source d’alimentation ou un calibrage précis, et qui présentent une sensibilité faible ou une réponse lente.

Une fois développé commercialement, le capteur pourrait permettre aux médecins de diagnostiquer rapidement et définitivement certaines maladies comme l’halitose, en utilisant un dispositif portable et peu coûteux. Selon l’American Dental Association, la moitié des adultes souffrent – ou ont souffert – de mauvaise haleine ou d’halitose à un moment de leur vie.

Source

Peur de votre mauvaise haleine ? Ce capteur pourrait bien vous prévenir !
Notez cette actu