in

Que se passe-t-il lorsque l’on “déclare la guerre” à un volcan ?

Le volcan Kilauea redouble actuellement d'intensité. Doit-on lui déclarer la guerre ? Crédits : Pixabay

Bombardement ou déversement massif de sel, les hommes ont quelquefois tenté de « déclarer la guerre aux volcans ». Cependant, ces tentatives n’ont pas souvent été couronnées de succès !

Le volcan Kilauea (Hawaii) est en éruption depuis deux semaines, et le danger est tel qu’une alerte rouge autour de ce dernier a été lancée ce 15 mai 2018. Celle-ci s’explique par une intensification de l’activité sismologique et une éruption de fumée volcanique. Et si l’on déclarait la guerre à ce volcan ? Pas sûr que cela soit une très bonne idée, car les précédents épisodes n’ont pas donné de grands résultats.

Situé lui aussi à Hawaii, le volcan Mauna Loa est entré en éruption en 1942, et à l’époque l’armée américaine avait décidé de bombarder la coulée de lave avec l’espoir de bloquer son avancée. Seulement, aucun effet significatif n’a été observé. La coulée a toutefois été détournée, mais cela s’est produit par la suite grâce à des mouvements naturels.

En 1973, le volcan Edfell (Islande) se manifeste, et les autorités décident de tenter un détournement de la coulée de lave. Situé sur l’île de Heimaey, celui menaçait de détruire le port local et si le détournement a été finalement obtenu, il aura fallu y mettre un certain prix. En effet, pas moins de 200 000 tonnes de sel ont été utilisées !  C’est ce sel déversé qui – en s’incrustant dans la lave  -aurait permis le changement de direction de la coulée.

Une coulée de lave est une machinerie très difficilement contrôlable, puisque la chaleur qui maintient cette dernière se situe surtout à l’intérieur. Ainsi, bombarder ou arroser la coulée affectera surtout la croûte extérieure, mais pas l’intérieur où règne une chaleur intense. Ces tentatives ont souvent peu d’effet car tant que le volcan alimente la coulée, celle-ci continue son chemin et ce peu importe les obstacles qui se dressent devant elle. Le fait est que les tentatives humaines ne pourront jamais bloquer une coulée. Dans le meilleur des cas elles pourraient éventuellement la détourner, mais non sans avoir fourni d’énormes efforts !

Source

Que se passe-t-il lorsque l’on “déclare la guerre” à un volcan ?
Notez cette actu

Written by Yohan Demeure

Licencié en Géographie, j'aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné de cinéma, de musique et de voyages, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.



One Ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mauvaise nouvelle, l’Arctique fond dans deux océans !

Voici la Terre et la Lune photographiées à 1 million de kilomètres