in

Des archéologues mettent à jour un temple spectaculaire au milieu du désert égyptien

Crédits : Egypt Ministry of Antiquities

En Égypte, des restes d’un temple gréco-romain, comprenant des parties de sa fondation, l’entrée principale et la cour avant ont été découverts par des archéologues. Il s’agit d’un site localisé dans le désert occidental égyptien à environ 300 kilomètres du site d’Al-Salam, situé au sud de la Méditerranée.

Des poteries, des pièces de monnaie, une sculpture à tête d’homme, des piliers décorés ainsi que deux statues de lions en calcaire ont déjà été répertoriés. « Ce qui est étonnant, c’est que vous n’entendez pas tous les jours de nouveaux temples trouvés en Égypte », a déclaré au National Geographic l’archéologue Sarah Parcak, qui n’est pas impliquée dans les fouilles. « Cela va donner plus de lumière sur l’histoire de l’oasis de Siwa ». L’oasis de Siwa est l’une des colonies égyptiennes les plus isolées, que vous retrouverez entre la dépression de Qattara et la grande mer de sable égyptienne, à environ 560 km à l’ouest du Caire.

Les fouilles continuent pour trouver d’autres vestiges.
Crédits : Egypt Ministry of Antiquities

La chronologie historique de l’oasis n’est pas très claire, mais on pense que des gens y ont vécu au moins 10 000 avant notre ère. La nouvelle trouvaille date d’entre l’an 200 avant et l’an 300 avant notre ère. Alors que l’Égypte était à l’époque sous domination hellénistique, puis romaine, son architecture restait très variée et soumise à diverses influences culturelles. Ces dernières sont à la fois traditionnelles et nouvelles, et peuvent être observées dans les bâtiments de l’époque – y compris le temple d’Al-Salam. Malheureusement, il ne reste que très peu de ruines de cette période, ce qui rend la découverte d’autant plus excitante.

Les fouilles se poursuivent actuellement, ainsi nous pouvons nous attendre à la découverte de nouveaux artefacts émergeant des ruines. Ces fouilles pourraient nous en apprendre davantage sur les activités qui ont eu lieu dans l’oasis de Siwa au cours de cette période, ainsi que sur la façon dont les souverains étrangers occupaient la terre. Nous pourrions également estimer le nombre de personnes qui vivaient ici à l’époque. Ces temples étaient autrefois utilisés comme des lieux de commerce et de socialisation, ainsi que pour la célébration d’événements religieux.

Source

Des archéologues mettent à jour un temple spectaculaire au milieu du désert égyptien
Notez cette actu