in

Un dinosaure aux couleurs “arc-en-ciel” découvert en Chine

Un aperçu Velizar Simeonovski, The Field Museum, pour l'UT Austin Jackson School of Geosciences

Une équipe de paléontologues rapporte la découverte des restes d’un petit dinosaure vieux de 161 millions d’années, dont la tête et le torse étaient recouverts de plumes multicolores. Les détails de cette étude ont été publiés dans la revue Nature Communications.

Le fossile, de la taille d’un canard moderne, a été découvert dans le nord-est de la Chine. Il vient d’être nommé Caihong juji, ce qui pourrait se traduire par « arc-en-ciel avec une grande crête » en mandarin. Ce petit dinosaure à plumes aurait ainsi vécu dans les forêts de ce qui était autrefois la Chine, « planant d’arbre en arbre pour chasser des lézards et a autres petits mammifères », comme le rapporte Xing Xu, paléontologue à l’Académie chinoise des sciences à National Geographic.

L’animal se distingue aujourd’hui par ses plumes, très colorées. L’équipe de chercheurs explique en effet avoir décelé la présence dans le fossile de cellules dites mélanosomes, qui contiennent des pigments de couleurs. Difficile de dire avec certitude de quelles couleurs étaient ces plumes, mais les données récoltées suggèrent de nombreuses similitudes avec le colibri moderne, même si la structure osseuse du dinosaure ressemble plus à celle d’un vélociraptor.

Impression du fossile. Crédit : Hu, et al., 2018

Une étude plus approfondie devra être menée pour tenter de comprendre comment et pourquoi l’animal arborait un ensemble de caractéristiques si distinctives et inhabituelles. Pour les chercheurs cependant, il est très probable que ces plumes colorées servaient aux parades nuptiales, dans le but d’attirer des partenaires sexuels. « La coloration iridescente est bien connue pour être liée à la sélection sexuelle et à la signalisation », note la chercheuse Julia Clarke, de l’Université du Texas Jackson School of Geosciences. « Nous rapportons ce qui pourrait bien être la première preuve d’un même comportement chez les dinosaures ».

En plus de colorer un peu plus les écosystèmes du jurassique, ce nouveau fossile intrigue les paléontologues par le fait qu’il présente des caractéristiques à la fois « anciennes » et « modernes ». La crête osseuse est en effet une caractéristique habituellement observée chez les dinosaures des époques antérieures, tandis que les plumes de son cou peuvent ici représenter la première occurrence connue d’irisation, semblable à celle trouvée chez une variété d’espèces d’oiseaux vivants aujourd’hui.

Source

Un dinosaure aux couleurs “arc-en-ciel” découvert en Chine
Notez cette actu