in

En 2017, les Etats-Unis ont mené la danse des lancements dans l’espace

Crédits : Flickr / SpaceX

En 2017, les États-Unis étaient en tête du peloton des lancements orbitaux, SpaceX contribuant avec 18 lancements réussis sur un total de 29. Suivent la Russie et la Chine, avec respectivement 20 et 18 lancements réussis.

En 2017, les États-Unis étaient en tête du classement mondial des lancements orbitaux annuels avec un total de 29 lancements, dont 18 sont à mettre au crédit de SpaceX, l’agence d’Elon Musk. Pendant ce temps, United Launch Alliance (ULA) aura comptabilisé huit lancements réussis : six missions Atlas V et deux lancements Delta supplémentaires. Les nations les plus en avance après les États-Unis sont la Russie (20 lancements) et la Chine (18 lancements). Mais si toutes les tentatives des États-Unis ont été couronnées de succès, la Russie et la Chine ont elles chacune essuyé un échec : la fusée Soyouz en novembre pour l’agence russe, et la fusée Longue Marche 5 en juillet pour la Chine.

Rappelons qu’en 2016, les États-Unis et la Chine avaient terminé ce classement en tête, avec 22 lancements réussis. De 2004 à 2015 en revanche, c’est la Russie qui occupait cette première place. La dernière fois que les États-Unis étaient seuls en tête, c’était en 2003. Le cru 2018 s’annonce par ailleurs particulièrement intéressant. Aux États-Unis, SpaceX vise en effet à augmenter considérablement le nombre de ses lancements. « Nous augmenterons notre cadence d’environ 50 % l’an prochain », notait en novembre dernier Gwynne Shotwell, directrice générale de SpaceX, à SpaceNews avant d’ajouter ceci : « Nous espérons nous stabiliser à entre 30 et 40 lancements par année, et ce, dès l’année prochaine ».

Le plus attendu est bien évidemment le lancement du Falcon Heavy de SpaceX. Après plusieurs retards, la fusée réutilisable est maintenant prête à être lancée ce mois-ci, avec à son bord le roadster électrique d’Elon Musk. Si la Russie n’a pas encore affiché ses ambitions pour cette année, la Chine compte également lancer plus de fusées en 2018. Elle pourrait dépasser les États-Unis et devenir leader des lancements orbitaux. La Société de sciences et de technologies aérospatiales de Chine (CASC) se serait fixé un objectif de 35 lancements.

Grâce à l’avènement des fusées réutilisables et aux efforts d’un certain nombre de sociétés privées, l’industrie spatiale est donc en plein essor. L’espace devient aujourd’hui plus accessible que jamais, pour notre plus grand bonheur.

Source

En 2017, les Etats-Unis ont mené la danse des lancements dans l’espace
Notez cette actu