in

Des chercheurs inventent une colle chirurgicale qui scelle les plaies en 60 secondes

Crédits : Université de Sydney

Des chercheurs affirment avoir développé une colle chirurgicale élastique permettant de sceller les plaies critiques, notamment dans les organes, sans nécessiter d’agrafes ou de sutures. Le tout en 60 secondes chrono.

Fini les agrafes et autres sutures ? En chirurgie on peut presque tout suturer : des muscles, des tendons, des ligaments et même les tissus d’organes très délicats comme le poumon. Mais ces procédures sont parfois contraignantes et présentent également un risque d’infection. Pourtant, il faut bien suturer, car une plaie ouverte devient vite une porte d’entrée à tous les germes. Pour ce type d’intervention, de plus en plus de chirurgiens font appel à des colles chirurgicales. Le problème, c’est qu’elles ne présentent généralement pas assez d’élasticité, d’adhérence tissulaire et de résistance. Les chercheurs ont ici cherché à concevoir une colle ultrarésistante qui n’entrave pas la détente de l’organe concerné.

Cette nouvelle solution se base sur la tropoélastine méthacryloyle substituée (MeTro pour abréger), une protéine élastique hybride qui peut être éjectée sur des plaies internes et externes pour les sceller et favoriser la guérison. Une fois appliquée sur les plaies, la mixture dont la consistance est semblable à celle d’un gel se lie aux parois tissulaires. Elle est ensuite placée sous lumière ultraviolette pour la maintenir en place. Une fois bien accrochée, la « colle » permet donc une liberté de mouvement aux organes tout en suturant la plaie de manière optimale.

Grâce à une enzyme dégradante intégrée à la colle, celle-ci peut également être « cuisinée » pour durer un certain temps (plusieurs heures ou quelques mois) en fonction des types de blessures. Elle est donc dégradable et bien sûr non toxique pour le corps une fois dissoute. Elle fut notamment très efficace pour sceller efficacement les incisions dans les artères et les poumons des rats et réparer les plaies dans les poumons des porcs sans avoir besoin de sutures et d’agrafes. Car oui, ces premiers tests ne sont pas encore cliniques.

L’avantage de cette « colle », c’est qu’elle permet de sceller les plaies en une minute environ. Dans les situations d’urgence, ce « mastic » pourrait donc faire la différence. Les applications potentielles sont puissantes si l’on pense par exemple au traitement de blessures internes graves dans les accidents de voiture ou en zones de guerre.

Source

Des chercheurs inventent une colle chirurgicale qui scelle les plaies en 60 secondes
noté 5 - 1 vote