in

Bienvenue dans l’ère de la “chirurgie augmentée” !

Crédits : TERARECON

Le mois prochain, une opération de l’épaule assistée par la réalité augmentée sera effectuée en France. Cette première mondiale sera l’œuvre de Thomas Gregory, chirurgien orthopédiste à l’hôpital européen Georges-Pompidou à Paris.

Cette fameuse opération se produira le 21 novembre 2017 et a été annoncée par le chirurgien lui-même lors de la conférence Microsoft Expériences 2017 du 3 octobre dernier. L’opération qui consistera à l’implantation d’une prothèse d’épaule se déroulera donc avec l’assistance de casques de réalité augmentée HoloLens qui équipera toute l’équipe de Thomas Gregory, du jamais vu !

L’assistance de tels casques permettra de superposer de manière virtuelle un modèle 3D numérique du patient sur la zone d’opération. Thomas Gregory indique que cette grande première doit servir à montrer à quel point le casque de Microsoft peut être bénéfique en chirurgie orthopédique. Dans ce cas, le modèle 3D n’est autre qu’un résumé de données collectées lors d’examens préliminaires tels que la radiographie, le scanner ou encore l’Imagerie à résonance magnétique (IRM)

Crédits : TERARECON

Il s’agit alors d’augmenter « les sens du chirurgien », $ qui devrait donc bénéficier « d’une foule d’informations (épaisseur exacte des tissus, emplacement précis des organes alentour invisibles), des constructions 3D pertinentes ou des coupes 2D ».

En résumé, toutes ces informations modélisées devraient permettre une chirurgie plus efficace et une meilleure récupération pour le patient. La perspective de pouvoir voir le squelette à travers la peau tout comme le fait de pouvoir voir des vaisseaux sanguins cachés qu’il ne faut évidemment pas sectionner est d’une importance cruciale.

Il semble par ailleurs que tous les secteurs de la chirurgie pourraient être concernés. Stephan Haulon, chirurgien de l’aorte à l’hôpital Marie-Lannelongue (Hauts-de-Seine) également présent lors de la conférence Microsoft, désire effectuer une intervention vasculaire assistée par la réalité augmentée dans quelques mois.

Quant au chirurgien Thomas Gregory, son opération de l’épaule devrait être diffusée en direct et le dispositif lui permettra d’être secondé par trois autres spécialistes américains, britanniques et sud-coréens qui seront tous dans leurs pays respectifs à l’instant T.

Sources : Sciences et AvenirL’Usine Digitale

Bienvenue dans l’ère de la “chirurgie augmentée” !
Notez cette actu