,

Des mégastructures extraterrestres en gravitation autour de pulsars ?

Crédits : NASA/HST/ASU/J. Hester et al.

Une étude récente menée par un scientifique géorgien évoque la possible présence d’une énorme mégastructure fabriquée par une civilisation extraterrestre qui se trouverait en orbite autour de plusieurs dizaines de pulsars.

Zaza Osmanov ne semble pas avoir peur des déclarations pouvant créer la polémique dans le monde scientifique. Cet astronome de la Free University de Tbilissi (Géorgie) a développé une théorie assez étonnante. En effet, il est question d’une mégastructure mise au point par une « super-civilisation » extraterrestre. Cette structure tournerait alors autour de nombreux pulsars qui ne sont autres que les restes d’énergie d’une explosion d’étoile.

Cette incroyable vision n’est pourtant pas le fruit du hasard et débute en 2015 lorsque des astronomes découvrent l’étoile de Tabby (KIC 8462852) qui a la particularité de s’éclairer en même temps que sa taille se réduit. Il s’agit d’un comportement étrange qui a déjà fait l’objet de plusieurs spéculations.

L’une des théories évoquées a été celle de la Sphère de Dyson, une hypothétique mégastructure en rotation d’origine extraterrestre. Ladite structure aurait alors pour but d’encercler l’étoile afin de puiser son énergie et s’en servir à l’image d’une humanité qui entourerait le soleil de panneaux photovoltaïques afin de bénéficier d’une énergie illimitée.

Alors que ce genre de théories ne semble pas trouver énormément de soutien parmi la communauté scientifique, le géorgien Zaza Osmanov insiste et indique que ces structures gigantesques pourraient être observées avec notre technologie actuelle. Selon lui, si ces structures existent, celles-ci se présenteraient plutôt sous la forme d’anneaux que de sphères.

Zaza Osmanov estime également que les anciennes recherches n’étaient pas effectuées au bon endroit, ce qui expliquerait leur échec. L’intéressé indique que les mégastructures ne sont pas seulement susceptibles d’être construites autour d’étoiles, mais également autour de pulsars, des sortes d’étoiles à neutrons ayant la capacité de tourner très vite sur elles-mêmes à la suite de l’explosion d’une étoile.

Dans le cas où cette théorie serait un jour validée, il serait alors possible de repérer ce type de mégastructure par le biais de télescopes infrarouges. Selon le chercheur, une « zone proche de notre système solaire devrait contenir environ 64 pulsars » à observer afin de dénicher d’éventuelles structures.

Sources : FuturismFredZoneUlyces