in

Japon: la nouvelle île volcanique émergée fin 2013 continue de croître

Crédits : Bernhard_Staerck / Pixabay

Née suite à une éruption volcanique en novembre 2013, cette île située à un millier de kilomètres au sud de Tokyo ne cesse de grandir après avoir fusionné avec l’une de ses voisines. Un phénomène saisissant qui a pu être immortalisé par les garde-côtes japonais.

La petite île volcanique, apparue il y a un peu plus d’un an au plein milieu du petit archipel d’Ogasawara, semble bien décidée à faire définitivement partie du paysage. En effet, l’îlot qui mesure actuellement 1950 mètres d’est en ouest et 1800 du nord au sud, soit une superficie de 2,45 km², continue son expansion après avoir fusionné avec sa plus proche voisine.

« Un cratère rejette toujours de la matière à raison de 5 à 6 fois par minute » et « l’île s’étend vers l’est », ont expliqué les garde-côtes japonais, au sein d’un communiqué. « L’alimentation régulière en magma se poursuit », a précisé quant à lui le volcanologue Kenji Nogami. Une zone de sécurité, mesurant 6 km de rayon, a d’ailleurs été mise en place afin d’interdire l’accès aux bateaux du fait des risques engendrés par l’éruption volcanique qui devrait perdurer, si l’on en croit le spécialiste.

Notons que la formation d’une île volcanique est un fait relativement rare dans cette zone méridionale du Japon puisque cela faisait près de 40 ans qu’un tel phénomène ne s’était pas produit. En effet, le dernier événement de ce type, survenu dans cet archipel, remonte à septembre 1973 avec la formation de l’île Shinshima-Nishinoshima. Aujourd’hui, la majeure partie de cette dernière a cependant été recouverte par les eaux.

Une île qui pourrait survivre sur le long terme

Au vu de la rapidité avec laquelle le nouvel îlot prend de l’ampleur, les chances pour que celui-ci puisse subsister et devenir un jour la 42e île officielle de l’archipel d’Ogasawara sont de plus en plus importantes.

Pour l’heure, les garde-côtes vont continuer à effectuer régulièrement des missions de reconnaissance aérienne afin de suivre l’évolution de cette nouvelle île située à environ 1000 kilomètres au sud de Tokyo.

Source : AFP

 

Notez cet article