,

Une voiture volante pour allumer la flamme olympique à Tokyo en 2020 ?

Crédits : Cartivator

La firme Toyota s’apprête à financer une start-up dont le but est de développer un prototype de voiture volante monoplace. Cette technologie dérivée des drones est prévue pour être opérationnelle au moment d’allumer la flamme olympique pour l’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Les Jeux Olympiques de 2020 sont très importants pour le Japon et plus particulièrement pour la capitale, Tokyo, qui met tout en œuvre pour organiser cet événement de la meilleure façon possible. Dernière nouvelle en date, la possibilité que le porteur du flambeau olympique allume la flamme après s’être installé dans une voiture volante. Si tout se passe bien, l’effet sera garanti, car la flamme sera perchée à plusieurs dizaines de mètres du sol !

La voiture volante en question a déjà été désignée par la société Cartivator dans laquelle le constructeur nippon Toyota va bientôt investir à hauteur de 40 millions de yens (environ 320 000 euros). Le projet porte le nom de SkyDrive et est dirigé par Masafumi Miwa, un expert en drones de l’université de Tokushima.

(Crédit image : Cartivator)

La start-up a fait une description assez brève du véhicule. Il s’agit d’une voiture volante monoplace à trois roues aux allures de drone dont les dimensions sont de 2,9 mètres de long pour 1,30 mètre de large. Comportant un siège et un poste de pilotage placé au centre, la voiture pourra atteindre 150 km/h à l’aide d’une propulsion électrique, un ratio porté à 100 km/h à 10 mètres de hauteur. La SkyDrive pourra tout d’abord décoller en position verticale à l’aide de quatre rotors.

Les concepteurs assurent également que l’automobile volante pourra s’envoler depuis n’importe quelle route, évoquant un pilotage « facile et intuitif ». Il semble qu’au-delà de coup de pouce financier, Toyota soit étranger à la partie technique du projet. Le premier vol d’essai est prévu pour 2018, soit deux années avant les Jeux Olympiques de Tokyo, bien assez tôt pour perfectionner le véhicule si besoin.

(Crédit image : Cartivator)

Sources : Futura SciencesRTL