,

Que cachent encore les profondeurs de l’Atlantique ? Un robot sous-marin tente de le découvrir

Crédits : NOAA Office of Ocean Exploration and Research

Transporter les scientifiques là où ils ne peuvent se rendre, c’est tout l’objet du robot sous-marin Global Explorer parti étudier et ramener des échantillons des profondeurs de l’océan Atlantique.

Les profondeurs des océans de la planète restent encore secrètes pour l’homme, mais on pourrait en apprendre bien plus prochainement grâce à un véhicule sous-marin téléguidé (ROV). Baptisé Global Explorer, il est parti évoluer dans la marge continentale atlantique nord-américaine à environ 130 kilomètres de Chesapeake Bay, au large des États-Unis, un lieu où la plaque continentale disparaît dans les profondeurs de l’Océan Atlantique.

Crédits : U.S. Geological Survey

Contrôlé à distance depuis un navire, le robot sous-marin est utilisé dans le cadre d’une mission interagences pour la recherche sur le méthane au niveau des suintements abyssaux (IMMeRSS), qui s’est tenue du 3 au 11 mai dernier. L’objectif est « d’explorer et prélever des échantillons au sein des habitats naturels uniques organisés autour des suintements du plancher océanique, là où des hydrocarbures riches — comme le méthane et le sulfure d’hydrogène — pénètrent dans des lacs de saumure », nous apprend Motherboard.

La découverte de ce type de suintements du plancher océanique est très récente, la majorité ayant été découverts au cours des cinq dernières années seulement. Ceux-ci ont notamment permis le développement d’écosystèmes florissants habités par des organismes chimiosynthétiques uniques qui vivent en décomposant des hydrocarbures et non en synthétisant la lumière du soleil.

« Ce robot est une sorte de bus magique sous-marin qui transporte les scientifiques à des endroits inaccessibles peuplés de formes de vie particulièrement étranges pour nous, animaux terrestres », expliquait l’année dernière Joe Caba, en charge de la mission, sur le site de la NOAA.