Metropolis, le concept drone de surveillance doué d’empathie

Ce concept de drone de patrouille sera doté d’un avatar holographique capable d’interagir avec les personnes. Les concepteurs affirment que celui-ci sera capable de comprendre les émotions humaines et...
Capture d’écran 2016-03-28 à 12.33.11

Ce concept de drone de patrouille sera doté d’un avatar holographique capable d’interagir avec les personnes. Les concepteurs affirment que celui-ci sera capable de comprendre les émotions humaines et de détecter certains incidents dans l’espace urbain.

Metropolis est un concept issu de la collaboration entre l’inventeur québécois Charles Bombardier et Adolfo Esquivel, un dessinateur industriel colombien ayant fait des études supérieures de design à l’Université du Québec à Montréal.

Cette technologie utiliserait un type de technologie actuellement en création : le module d’empathie, ayant fait l’objet d’une publication dans le Scientific American intitulée « Robots With Heart » (« des robots avec un cœur »), évoquant les travaux de la chercheuse Pascale Fung de l’Université des sciences et technologies de Hong Kong (HKUST). Un tel module serait alors capable d’identifier et comprendre les émotions humaines.

Le concept Metropolis est un drone de surveillance dont la forme serait celle d’une roue assez mince d’une hauteur de 1 min 50 s, équipé de deux gyroscopes internes. Ainsi, il pourra se faufiler au milieu du trafic et assurer son équilibre sans problème.

Le drone patrouilleur intégrera un module d’empathie qui serait incarné par un avatar holographique ressemblant à « Bit » du film Tron, fonctionnant à l’aide d’une interface de programmation de type Sensaura Tech, permettant la détection des émotions grâce au degré d’humidité de la peau et aux pulsations cardiaques. Ainsi, le drone pourrait interagir avec les passants dans la rue, principalement en communiquant : Metropolis sera, selon les concepteurs, capable d’humour, d’usage d’argot local, et ce sur fond de courtoisie et politesse.

Le but du drone Metropolis est de soulager la police dans les taches les plus simples, et serait même supervisé par les agents assermentés. Équipé d’un nez électronique, de divers capteurs et d’une vision nocturne, Metropolis n’assurera pas seulement une fonction de médiateur au sein de la population. En effet, ce dernier sera capable de repérer divers incidents par exemple les fuites de gaz, les incendies, etc.

Voici une série d’images élaborées par le designer industriel Adolfo Esquivel :

Ipad-Metropolis-4

Ipad-Metropolis-2

Ipad-Metropolis-1

Ipad-Metropolis-3

Sources : ImaginactiveThe Globe and Mail

Crédit images : Imaginactive


Vous aimerez aussi