France : l’application qui renseigne sur la qualité de nos rivières

Amis pêcheurs, randonneurs, kayakistes ou encore simples citoyens curieux, sachez que l’application mobile « Qualité Rivière » renseigne sur la qualité des rivières françaises, et s’est enrichie d’une nouveauté en ce...
Capture d’écran 2016-03-22 à 11.00.10

Amis pêcheurs, randonneurs, kayakistes ou encore simples citoyens curieux, sachez que l’application mobile « Qualité Rivière » renseigne sur la qualité des rivières françaises, et s’est enrichie d’une nouveauté en ce début d’année.

L’application baptisée « Qualité Rivière » existe depuis 2013 et est disponible gratuitement sur AppStore et Androïd Market. S’adressant au grand public, elle a été élaborée par les agences de l’eau et l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA) et intègre pas moins de 10 millions d’informations à propos de l’état des rivières, provenant de 5000 stations de surveillance.

Qualité Rivière permettait jusqu’ici de contrôler la santé des rivières et autres cours d’eau en France en les classant de la manière suivante : « très bon état » (en bleu), « bon état » (en vert) à « mauvais état » (en rouge). Ces éléments sont facilement visibles sur une carte interactive.photo1

L’application renseigne sur la pollution des rivières, les efforts faits pour limiter ou éliminer les pollutions, et indique les objectifs des efforts qui restent encore à accomplir.

Depuis le mois de janvier 2016, l’application s’est dotée d’une nouvelle fonctionnalité. En effet, Qualité Rivière propose aujourd’hui de repérer et d’identifier les différentes espèces de poisson peuplant les différents cours d’eau. En plus d’informations classiques sur les espèces, l’application donne des éléments relatifs aux espèces rares et menacées dans ses fiches explicatives.

photo3

Les agences de l’eau ont collaboré avec les fédérations de pêche, ces dernières ayant fourni des données sur près de 2500 sites de pêche. Par exemple, dans les cours d’eau du bassin hydrographique Adour-Garonne, on note la présence d’espèces de poissons migrateurs au nombre de huit, par exemple : le saumon atlantique, la truite de mer ou encore l’anguille. La présence de ce type d’espèces est synonyme d’une bonne qualité des cours d’eau.

Sources : La Dépêche20 MinutesNews Press

Crédit images : Les agences de l’eau


Vous aimerez aussi