Les effets de l’espace sur le corps expliqués dans une infographie

Les astronautes Scott Kelly et Mikhaïl Kornienko sont revenus sur Terre après 342 jours passés dans la Station spatiale internationale (ISS). Une infographie expose de manière simple à quel...
DR
DR

Les astronautes Scott Kelly et Mikhaïl Kornienko sont revenus sur Terre après 342 jours passés dans la Station spatiale internationale (ISS). Une infographie expose de manière simple à quel point ce temps passé dans l’espace peut agir sur le corps humain.

Scott Kelly (52 ans) a un frère jumeau, Mike, astronaute à la retraite resté en Floride. Scott est populaire grâce à ses magnifiques clichés de la planète Terre mais également pour ses frasques à bord de l’ISS, comme tout dernièrement lorsqu’il s’est déguisé en gorille puis dissimulé dans une sorte de colis, afin de piéger son équipier.

Dans un article publié le 1er mars 2016, le site Slate présente une infographie intitulée « Les effets de l’espace sur le corps » et s’intéresse donc au fait que les deux jumeaux ont été séparés pendant près d’un an, chacun évoluant dans un environnement différent. La NASA analyse bien sûr ces effets de l’espace sur Scott Kelly, afin de mieux préparer à l’avenir, les voyages aller-retour vers la planète Mars.

L’espace, lors d’un voyage prolongé, orchestre une série de changements physiologiques de l’organisme. L’infographie évoque l’absence de gravité à bord de l’ISS comme facteur principal d’une multitude de changements tels que le ralentissement du cœur et son rétrécissement, l’affaiblissement du squelette et l’atrophie des muscles, tandis que le corps en général grandit légèrement. De plus, l’odorat et la vue sont troublés par un comportement différent des fluides du visage, donnant aussi un visage plus rond. Enfin, la motricité générale se trouve impactée une fois revenu sur Terre.

Selon Einstein, le temps passe plus lentement sur Terre que dans l’espace. Ainsi, à cause d’une relative grande vitesse, le corps de Scott Kelly est censé vieillir moins vite que celui de son frère. «Cet effet est connu sous le nom de paradoxe des jumeaux, même si ce n’est pas vraiment un paradoxe. C’est une conséquence assez directe des lois de la relativité. Le temps passera légèrement plus lentement pour Scott que pour moi, parce que je voyagerai à une plus grande vitesse relative pour moi », expliquait Mark Kelly au Guardian, en février 2015. Cependant, les rayons cosmiques, habituellement bloqués par l’atmosphère terrestre, ont exposé l’astronaute à des radiations affectant l’ADN, et seraient une cause de vieillissement prématuré. De plus, ces radiations peuvent entrainer, à long terme, des risques de mutation, de cancer et autres maladies dégénératives.

Voici l’infographie élaborée et présentée par Slate :

info_espace_illus

Sources : Slate20 MinutesDirect Matin


Vous aimerez aussi