Autriche : découverte de la plus vieille prothèse d’Europe

Un pied de bois a été mis à jour par des archéologues autrichiens, ces derniers pensant avoir trouvé la plus vieille prothèse d’Europe. En effet, celle-ci daterait du VIe...
Capture d’écran 2016-01-16 à 18.58.13

Un pied de bois a été mis à jour par des archéologues autrichiens, ces derniers pensant avoir trouvé la plus vieille prothèse d’Europe. En effet, celle-ci daterait du VIe siècle apr. J.-C.

L’Institut archéologique autrichien (OeAI) estime être en possession de la plus ancienne prothèse connue en Europe. Cette dernière a été mise à jour à Hemmaberg, dans le sud de l’Autriche proche de la frontière avec la Slovénie. Selon les experts, le pied de bois aurait près de 1500 ans et daterait du VIe siècle apr. J.-C.

La trouvaille a été faite dans la tombe d’un homme à qui il manquait le pied gauche ainsi que la cheville. À la place, les archéologues ont mis la main sur un amas constitué de bois et de cuir couronné d’un anneau de fer fixé à la jambe. L’ensemble constituerait donc une prothèse permettant à l’homme de se mouvoir.

« L’homme semble avoir survécu à la perte de son pied puis avoir vécu pendant deux ans au moins avec cet implant, en marchant relativement bien », explique l’archéologue Sabine Ladstaetter pour l’AFP.

Le squelette de l’homme amputé est, selon les spécialistes, celui d’un personnage important de la dynastie des Francs qui a été découvert en 2013. Cependant, c’est tout récemment que la dépouille a enfin livré ses secrets. En effet, pour Sabine Ladstaetter, ceci témoigne de l’avancée des traitements à une époque si ancienne :

« Le risque d’infection était extrêmement élevé, ce qui montre à quel point le traitement médical reçu était bon, alors que nous étions au commencement du monde civilisé », ajoute l’archéologue, qualifiant cette particularité de « très, très surprenante », même si en Chine et en Égypte, des prothèses plus anciennes ont été découvertes. À cette époque, la gangrène était très fréquente, tout comme les amputations qui en résultaient.

Les six églises d’Hemmaberg (aujourd’hui situées dans le Land de Carinthie) étaient à cette époque le lieu de pèlerinage chrétien le plus important des Alpes du Nord, un site découvert au XXe siècle par les archéologues.

166.182.787

166.182.805

166.182.814

Sources : Sciences et Avenir – Metro Belgique – Swiss Info

Crédit photos : Institut archéologique autrichien (OeAI)


Vous aimerez aussi