CITE : La ville fantôme à 1 milliard de dollars

Dans le Nouveau-Mexique, une ville fantôme sera bientôt construite, où seront testées les innovations technologiques de demain. Ce projet de ville fantôme a été baptisé CITE (Center for Innovation Testing...
879079-3c4ce9ea-4d23-11e5-bff6-26fc1dcc3623

Dans le Nouveau-Mexique, une ville fantôme sera bientôt construite, où seront testées les innovations technologiques de demain.

Ce projet de ville fantôme a été baptisé CITE (Center for Innovation Testing and Evaluation – en français Centre d’Essais et d’Évaluation de l’Innovation). Il s’agit d’une ville de 39 km² dont la construction est prévue à l’ouest de la ville d’Hobbs, au Nouveau-Mexique.

CITE est un projet qui pèse près d’un milliard de dollars et qui servira de support de test aux innovations concernant à la fois les réseaux de transport, l’énergie verte, la sécurité ou encore les réseaux de communication numérique selon le groupe de chercheurs sur leur site Internet. Le fonds d’investissement d’un milliard de dollars est géré par Pegasus Global Holding, une société de télécommunication et de transport qui y appliquera ses expériences.

Cette ville expérimentale sera érigée sur un terrain situé entre l’actuelle zone d’essai atomique et la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Prévue pour y simuler la vie de 35.000 habitants, elle comportera entre autres un quartier d’affaires, des pavillons de banlieue, des parcs, ainsi qu’une église ou encore un centre commercial.

Voici un plan du projet CITE.

Voici un plan du projet CITE

Selon le groupe CITE, il s’agit de mettre à l’épreuve des technologies incarnées par des modules de transport automatisés, des systèmes de protection des résidences, des réseaux de tuyauterie intelligente, des unités individuelles de production d’électricité. Ces tests seront pratiqués dans un environnement basé sur les actuelles villes dans lesquelles ces systèmes sont voués à se développer. Ces expérimentations permettront de se passer des ratés éventuels qui pourraient impacter négativement le quotidien des populations dans le cas de villes habitées. De plus, des expériences agricoles sont également prévues pour la culture, l’énergie et le traitement de l’eau tandis qu’un réseau souterrain sera capable d’en fournir des informations en temps réel.

La ville sans humains présente des avantages par exemple l’expérimentation de voitures intelligentes avec ou sans conducteur, et ce, sur des routes intelligentes elles aussi, le test de maisons résistantes aux catastrophes naturelles intégrant la robotique, ou encore le test de sources d’énergies alternatives comme le Thorium, parfois qualifié de nucléaire vert.

Le projet CITE a été conçu en 2011, mais les ingénieurs n’avaient pas déniché l’endroit idéal pour l’établissement de la ville sans habitants. L’actuel retour sur le devant de la scène est synonyme d’une construction prochaine sur le site du Nouveau-Mexique et d’une fonctionnalité prévue pour 2018.

Voici une courte vidéo expliquant le projet CITE :

Sources : Le SoirRTBFTerra Eco

Crédit image : CITE


Vous aimerez aussi