Des tasses de café fabriquées à base de café recyclé

Boucler la boucle en fabriquant un contenant à partir du produit qu’il est supposé contenir, c’est tout l’esprit des tasses de café Kaffeeform, mises au point par un designer de...

Boucler la boucle en fabriquant un contenant à partir du produit qu’il est supposé contenir, c’est tout l’esprit des tasses de café Kaffeeform, mises au point par un designer de Berlin, en Allemagne. Ainsi, il est parvenu à mettre au point des tasses fabriquées à partir de marc de café recyclé.

Nouvelle utilisation pour le marc de café, dont les propriétés sont déjà nombreuses et connues, comme le fait qu’il fasse un très bon engrais. Ici l’initiative nous vient du designer allemand Julian Lechner qui est parvenu à créer un tout nouveau matériau issu de la combinaison entre du marc de café recyclé et des colles naturelles afin de fabriquer des tasses de café.

Pour obtenir son matériau, Julian Lechner fait le tour des bars de Berlin pour y recueillir le marc de café restant. Ensuite, il le mélange avec des colles naturelles et des particules de bois issues de ressources renouvelables pour produire un liquide qui peut être moulé par injection afin de créer des objets solides et utilisables. Le matériau obtenu est assez solide et étanche pour résister à un passage dans le lave-vaisselle, selon Lechner.

« La consommation quotidienne de café dans le monde entier est en croissance, donc le potentiel de réutilisation de ses déchets pour d’autres utilisations est énorme » déclare Julian Lechner, avant d’ajouter : « Kaffeeform est un matériau durable qui vise à tirer parti de ces déchets facilement disponibles pour devenir une alternative aux plastiques structurels à base pétrochimique. »

C’est en 2009 que lui est venue cette idée, alors qu’il étudiait le design en Italie. « Je commençais à recycler le marc de café et travaillais sur un processus de moulage par injection pour transformer le vieux café en de nouvelles tasses en les mélangeant avec d’autres matériaux renouvelables, comme les grains de bois et les colles naturelles ». Un peu plus de cinq années d’expérimentations lui auront été nécessaires pour parvenir à son matériau final, qui conserve même l’odeur du café, si chère aux consommateurs.

Ces tasses ont été présentées pour la première fois au public à l’Amsterdam Coffee Festival, qui s’est déroulé au mois de mai dernier, et sont disponibles à la commande sur le site officiel du produit, au tarif de 25 € pour une tasse et sa soucoupe.

Source : kaffeeform


Vous aimerez aussi