,

La surmortalité des dauphins dans le golfe du Mexique due à la marée noire de 2010

Crédits : US Coast Guard

Depuis 2010, les dauphins meurent par milliers dans le Golfe du Mexique. 1 300 de ces cétacés ont été retrouvés échoués sur les plages d’Alabama, de Louisiane et du Mississippi. La marée noire de BP et ses 4,9 millions de barils déversés dans les eaux marines seraient à l’origine de cette surmortalité de cétacés.

En 2010, la plateforme Deepwater Horizon a explosé dans le golfe du Mexique, déversant 780 000 m3 d’hydrocarbures pendant 5 mois. Une équipe de chercheurs a mené une étude, publiée dans Plos One le 20 mai 2015 et commandée par l’Agence américaine océanique et atmosphérique : les scientifiques ont comparé 46 corps de dauphins échoués entre 2010 et 2012 et 106 carcasses qui soit dataient d’avant la marée noire, soit se trouvaient dans d’autres endroits.

Sur l’ensemble des dauphins retrouvés sur les côtes affectées par la marée noire, 33 % étaient atteints d’une lésion du cortex surrénalien, qui traduit une insuffisance des glandes surrénales, tandis que 7 % seulement en étaient touchés dans une zone non atteinte par la marée noire. Dans la baie de Barataria, 22 % des dauphins échoués entre 2010 et 2012 ont révélé un début de pneumonie bactérienne ; dans le golfe du Mexique, 16 % ont présenté la même particularité, alors que dans les autres zones, il n’y en a eu que 2 % seulement.

Il y a trois raisons qui peuvent expliquer une lésion des glandes surrénales : des maladies, du stress et l’exposition à des composants toxiques. Aucun autre symptôme n’a été décelé sur les dauphins concernant les deux premières raisons. La cause qui a été retenue est alors l’exposition à des hydrocarbures, qui ont un impact sur les glandes, comme l’ont prouvé d’autres études.

« Les résultats de notre étude indiquent que les dauphins ont été affectés par une exposition à des substances pétrolières à la suite de la marée noire de Deepwater Horizon », explique Stephanie Venn-Watson, vétérinaire épidémiologiste de la National Marine Mammal Foundation. « Une exposition à ces substances provoque des maladies graves des glandes surrénales et des poumons qui ont contribué au fort accroissement de la mortalité des dauphins dans le nord du golfe du Mexique ».

Le groupe pétrolier BP conteste l’étude.

Sources : Sciences et Avenir, Les Échos, Le Figaro.

– Crédits photo :  La plateforme Deepwater Horizon en feu / US Coast Guard