in ,

Volvo présente son concept de bus électrique… et autonome !

Crédits : Volvo Busses

En partenariat avec une société française, le constructeur suédois Volvo désire être à l’origine d’une révolution dans les transports en commun. Ce bus électrique autonome incarnerait, d’après la marque, une solution efficace pour améliorer ce secteur.

Un test passé avec succès

Avec ses 12 mètres de long, le bus autonome de Volvo ressemble à s’y méprendre à un bus ordinaire ! Toutefois, le constructeur suédois se défend de vouloir remplacer les chauffeurs humains. Dans un communiqué publié le 13 novembre 2019, Volvo indique qu’il est simplement question d’améliorer l’efficacité des transports en commun ainsi que leur sécurité.

Lors de la présentation du véhicule, celui-ci s’est déplacé de manière autonome à l’intérieur du dépôt de la marque à Göteborg, en Suède (voir vidéo en fin d’article). Le trajet prédéfini avait pour point de départ le parking et passait par plusieurs postes de travail tels que le nettoyage, l’entretien et la recharge en électricité. À la fin du trajet, qui s’est déroulé sans encombre, le bus est allé se garer, là encore sans aucune assistance.

Bus volvo autonome
Le prototype de bus autonome de Volvo a passé ses premiers tests avec brio !
Crédits : Volvo Buses

Volvo très confiant pour la suite

Le constructeur dit avoir prouvé les avantages commerciaux que pourrait apporter le déploiement d’un tel bus. Selon Håkan Agnevall – président de Volvo Buses – il est question d’une plus grande fluidité du trafic et d’une productivité plus élevée. Il s’agit aussi de réduire les risques de collision et donc d’accroître la sécurité. Volvo a également fait référence à OppChargeTM, une interface de charge permettant d’éviter la connexion de câbles d’alimentation entre le dépôt et les bus.

Dans le cadre de ce projet, Volvo collabore avec l’opérateur privé de transport public Keolis. Jan Kilström, CEO de la branche suédoise de la société française, estime que cette technologie sera plus commune d’ici 5 à 10 ans. Effectivement, les innovations laissant penser que les véhicules autonomes auront bientôt une place dans notre quotidien sont de plus en plus nombreuses.

Rappelons au passage que Keolis était déjà présent en Suède. En effet, la société a collaboré avec la capitale, Stockholm, dans le cadre d’un projet permettant aux bus de la ville d’utiliser les eaux usées (bio-méthane) au lieu des carburants habituels.

Voici la démonstration du bus autonome de Volvo :

Source

Articles liés :

Bienvenue à Transpolis, la ville-labo française pour véhicules autonomes !

Voici Olli 2.0, une navette autonome électrique imprimée en 3D

Selon Toyota, personne n’est prêt à lancer une voiture autonome de niveau 5