in

Covid-19 : ils sont les premiers primates non humains à se faire vacciner

Crédits : Jeroen Kransen/Flickr

Quatre orangs-outans et cinq bonobos du zoo de San Diego ont chacun reçu deux doses d’un vaccin expérimental contre le Covid-19 en février. Ils sont les premiers primates non humains à se faire vacciner contre le nouveau coronavirus.

L’histoire nous a appris que des maladies infectieuses peuvent se propager entre humains et d’autres espèces de primates. Citons notamment le groupe M du VIH-1, la souche responsable de 99 % des infections dans le monde, qui nous a été transmis par un groupe de chimpanzés du Cameroun. Dans le sens inverse, une femelle adulte et un nouveau-né gorille sont décédés il y a dix ans après avoir contracté le métapneumovirus humain, probablement transmis par des touristes. Les rhinovirus ont également déjà provoqué des épidémies mortelles chez les chimpanzés en Afrique.

Premiers vaccinés chez les primates non humains

Plus récemment, nous savons que plusieurs gorilles du zoo de San Diego (États-Unis) ont contracté le Covid-19 en janvier. Inquiets, les responsables du parc ont alors pris des mesures en contactant la société pharmaceutique vétérinaire Zoetis. Celle-ci leur a proposé plusieurs doses de leur vaccin expérimental.

«Ce n’est pas la norme. Dans ma carrière, je n’ai jamais eu accès à un vaccin expérimental aussi tôt dans le processus, mais je n’ai jamais eu un désir aussi irrésistible de vouloir en utiliser un», assure Nadine Lamberski, de la San Diego Zoo Wildlife Alliance.

La société Zoetis a initialement développé son vaccin Covid-19 pour une utilisation chez les chiens et les chats, avant de passer à l’étude chez le vison. Similaire au vaccin Novavax destiné aux humains, il délivre une version modifiée de la “protéine de pointe” du coronavirus SARS-CoV-2.

Notez qu’il n’est pas rare qu’un vaccin développé pour une espèce animale soit réutilisé pour une autre espèce, rappelle CBS News. Les primates du zoo de San Diego, par exemple, reçoivent également des vaccins contre la grippe humaine et la rougeole.

orang-outan covid
Crédits : Roger Le Guen/Flickr

Pour l’heure, Quatre orangs-outans et cinq bonobos ont déjà reçu leurs deux doses. Parmi ces premiers vaccinés figure notamment Karen, qui est entrée dans l’histoire en 1994 lorsqu’elle est devenue la première orang-outan à subir une chirurgie à cœur ouvert.

Notez qu’un gorille doit également être vacciné prochainement. Ses congénères déjà touchés par le virus s’étant depuis rétablis avec succès, cette espèce n’était pas prioritaire, explique le New York Times. Une fois que d’autres doses seront disponibles, les autres primates seront évidemment vaccinés à leur tour.