in

Les chiens voient-ils vraiment le monde en noir et blanc ? Pas tout à fait !

Crédits : Free-Photos/pixabay

Que les chiens voient le monde différemment de leur propriétaire est un fait. Cependant, il est faux de dire qu’ils ne voient que des nuances de gris, de blanc et de noir.

L’œil humain est calibré pour appréhender le spectre visible de la lumière dans son ensemble, allant du rouge au violet. Les chiens voient quant à eux le monde un peu différemment. Ces derniers manquent en effet de récepteurs qui les privent finalement de certaines teintes, en particulier celles dans la gamme du rouge et du vert. En revanche, plusieurs expériences ont montré que les chiens peuvent sont capables d’apprécier les teintes jaunes et bleues.

Pour les curieux, un outil en ligne vous permet de voir, par vous-même, à quoi ressemble telle ou telle image pour votre animal.

Un monde “flou” et moins coloré

À l’arrière de nos globes oculaires, nos rétines contiennent trois types de cellules en forme de cône. Ce sont elles qui nous permettent d’apprécier les couleurs sur une longueur d’onde comprise entre 380 nm et 780 nm. L’électrorétinographie, qui analyse la réponse électrique de la rétine à une stimulation lumineuse, a en revanche démontré que les chiens ne disposent que de deux types de récepteurs.

C’est donc ce qui explique pourquoi nos meilleurs amis perçoivent moins de couleurs. En outre, non seulement les chiens profitent d’un monde moins coloré, mais ils ne voient pas non plus aussi clairement que nous.

Grossièrement, si nous considérons qu’une personne ayant une excellente vue (20/20) peut voir un objet clairement à environ 22 mètres de distance, un chien devra se rapprocher à environ 6 mètres pour le voir tout aussi clairement. Concrètement, les chiens sont donc myopes. C’est pourquoi ils ont parfois du mal à juger les distances de façon précise.

chiens
Crédits : Free-Photos/pixabay

Plus à l’aise en milieu de faible luminosité

En revanche, nous savons que les chiens perçoivent mieux les mouvements que nous. Ils enregistrent 50 images par seconde contre seulement 20 pour les humains. Leur champ de vision est également plus large que le nôtre, s’étendant sur 240° contre 180° pour l’Homme.

Les chiens sont également plus calibrés que nous pour voir dans l’obscurité. D’ailleurs, ils peuvent probablement voir aussi bien le monde au crépuscule ou à l’aube qu’au milieu de la journée. Pourquoi ? Parce que les rétines du chien proposent davantage de bâtonnets qui permettent la vision scotopique (autrement dit, avec une luminosité faible).

En outre, les chiens disposent d’une couche de tissu réfléchissant en forme de miroir située à l’arrière de leurs yeux qui alimente également cette vision scotopique. C’est d’ailleurs ce tapetum lucidum, comme on l’appelle, qui donne aux chiens et autres mammifères une réflexion oculaire éclatante lorsqu’ils sont vus à travers nos phares ou lorsque vous essayez de prendre une photo avec un flash.

Les chiens (et les loups avant eux) ainsi que tous les animaux qui partagent ce type de vision ont probablement évolué ainsi dans le but de détecter le mouvement de proies nocturnes. C’est pourquoi ils ne voient pas autant de couleurs. Pragmatique, la nature “jette” en effet tout ce qui n’est pas nécessaire.

Les humains n’ont en revanche pas évolué pour être actifs la nuit. C’est pourquoi nous avons gardé cette parfaite vision des couleurs.