in ,

La réalité virtuelle pour se mettre dans la peau d’un soldat en 1940 à Dunkerque

Crédits : Pexels

Les reconstitutions de la Seconde guerre mondiale en réalité virtuelle continuent avec la Bataille du block du Peckel. Ce n’est pas la première fois que cette technologie est utilisée pour faire vivre en immersion certains événements historiques. En effet, il était déjà possible de vivre virtuellement le débarquement du 6 juin 1944 à Omaha beach. Le but de ces expériences des plus réalistes est de réussir à intéresser plus facilement les jeunes à cette période historique grâce à cette technologie.

La réalité virtuelle de plus en plus accessible

Depuis quelques années, la réalité virtuelle est de plus en plus performante. Jeux vidéos, visites immobilières ou encore entraînements pour la médecine ; de nombreuses et diverses applications sont possibles. Depuis 2016, lorsque les plus grandes marques ont investi le marché de la réalité virtuelle, les prix de cette technologie ont fortement baissé. Les gammes de prix varient du simple au triple. D’après ce guide comparatif sur les casques VR, l’important dans le choix d’un casque de réalité virtuelle est de bien comprendre ses besoins et donc le matériel avec lequel s’équiper.
La réalité virtuelle permet de simuler numériquement un environnement par le biais d’un ordinateur. Suivant les technologies employées, elle permet à l’utilisateur de ressentir un univers virtuel par le biais de ses différents sens ; le plus souvent la vue mais aussi le toucher, l’ouïe ou encore l’odorat.

blauckhaus
Crédits : Pexels

La bataille du block du Peckel

Du 26 au 30 mai 1940, 18 soldats du Gloucestershire Regiment sont morts dans les combats de la bataille du block du Peckel. Ces soldats britanniques ont couvert le repli de leur armée qui remontait vers Dunkerque dans le cadre de l’opération Dynamo. Pendant trois jours, ils ont tenu bon face aux assauts des soldats allemands avant de manquer de munitions et de devoir se rendre. Ce sacrifice a grandement permis le succès de l’opération. La Bataille de Dunkerque, nom de code “opération Dynamo”, a permis de rapatrier 338 226 hommes vers la Grande Bretagne dont approximativement 120 000 soldats français. Suite à la Blitzkrieg ou “guerre éclair” allemande, le vice-amiral britannique Bertram Ramsay ordonne l’évacuation du territoire français vers la ville de Douvres en Angleterre. Pendant cette opération, 48 000 alliés et 20 000 Allemands ont perdu la vie. Dans la culture populaire, le film Dunkerque réalisé par Christopher Nolan en 2017 relate cette bataille.

Articles reliés :

Incarnez la Terre dans cette expérience de réalité virtuelle sur le dérèglement climatique

Les bombardements de la Seconde Guerre mondiale ont perturbé l’atmosphère terrestre

En Irlande, les feux de forêt libèrent un message caché de la Seconde Guerre mondiale