in ,

Revivez le débarquement allié du 6 juin 1944 en réalité virtuelle !

Il y a quelques semaines, le 75e anniversaire du débarquement allié du 6 juin 1944 a été célébré. Alors qu’il s’agit toujours de l’opération aéronavale la plus imposante de l’Histoire, celle-ci peut désormais être vécue en réalité virtuelle.

Revivre ce moment historique fort

Le 6 juin 1944 à l’aube, près de 5 000 navires de guerre et de transport protégés par 10 000 avions s’approchent des côtes de Normandie. Pas moins de 130 000 hommes sont engagés, la plupart provenant des États-Unis, du Canada et du Royaume-Uni. Les pertes se chiffrent à environ 4 500 soldats alliés et entre 4 et 9 000 pour les Allemands.

Afin de décrire ce moment fort de la Seconde Guerre mondiale, les photos et témoignages sont parfois insuffisants. Ainsi, l’organisation à but non lucratif Valour Canada est à l’origine d’une initiative visant à faire vivre au public le débarquement en réalité virtuelle. Cette expérience a été élaborée en partie grâce à des drones, des vidéos et des photos historiques ainsi que des témoignages de vétérans. Celle-ci est visible par le biais des équipements habituels : casque VR, smartphone, PC ou tablette.

Une association canadienne a élaboré une expérience VR pour le 75e anniversaire du débarquement allié du 6 juin 1944
Crédits : capture YouTube/Valour Canada

Pourquoi une telle initiative ?

L’objectif est de faire en sorte que les générations futures n’oublient pas cet événement. Au Canada, il s’agit également de sensibiliser les plus jeunes sur la participation de leur armée au débarquement (Juno Beach). Interrogé par ICI Radio Canada, le président de Valour Canada, Peter Boyle, a déclaré :

« Je crois que c’est devenu si abstrait et si lointain que les enfants ne s’intéressent pas à l’histoire militaire à moins qu’on trouve le moyen de les intéresser vraiment. La capacité de relier les histoires personnelles d’anciens combattants qui se sont battus là-bas avec la géographie et d’immerger ces enfants dans cet environnement est un moyen très intéressant pour eux de se familiariser avec l’histoire. »

Cette même initiative rappelle celle que nous décrivions en 2016 concernant Nagasaki (Japon), une des deux villes ayant été bombardées à l’arme nucléaire en 1945 par les États-Unis. L’expérience de réalité virtuelle mise au point par des universitaires permet d’explorer l’étendue des dégâts dans un rayon de 500 mètres autour de l’hypocentre de la bombe atomique. Le but ? Là encore, perpétuer le devoir de mémoire à destination des générations suivantes.

Voici un aperçu de l’expérience VR élaborée par Valour Canada :

Source

Articles liés :

Un débarquement aujourd’hui, ça ressemblerait à quoi ?

Seconde Guerre mondiale : l’épave du SS Macumba retrouvé 74 ans après son naufrage

Des pellicules d’un soldat inconnu de la Seconde Guerre Mondiale restaurées et développées