in

Tesla : et si l’on transformait le Cybertruck en bateau ?

Crédits : Cybercat

Dernièrement, un designer a imaginé un concept de kit qui, après déploiement, permettrait de faire avancer le Cybertruck sur l’eau à une vitesse considérable tout en bénéficiant d’une bonne autonomie. S’il s’agit encore d’un simple concept, l’idée pourrait éventuellement séduire la firme Tesla.

Des promesses alléchantes

Il y a quelques semaines, Tesla a repoussé le démarrage de la production du Cybertruck au premier trimestre 2023. Il faut savoir que les installations de la firme ne sont pas encore prêtes, étant toujours dans l’attente de plusieurs équipements spécialisés. En attendant, Tesla continuerait de modifier les caractéristiques et les fonctions de son véhicule, dont la toute première présentation remonte à 2019. Par ailleurs, la firme a également évoqué la possibilité de produire un « baby-Cybertruck » à destination du marché européen.

Malgré ces contretemps, certains professionnels travaillent sur des projets annexes au Cybertruck. C’est le cas d’Anthony Diamond, designer chez TSWLM Electric Vehicles Inc. Comme il l’explique sur sa propre plateforme, son projet baptisé Cybercat consiste à transformer le pick-up de Tesla en un genre de catamaran. L’objectif est simple : faire avancer le véhicule sur l’eau à une vitesse d’environ 40 km/h.

Par ailleurs, le Cybercat peut se ranger sans le coffre du Cybertruck et se déployer en moins d’une dizaine de minutes. Outre les promesses de vitesse à la surface de l’eau, le designer évoque également une autonomie maximale de 195 km.

cybercat cybertruck
Crédits : Cybercat

Encore au stade du simple concept

L’accessoire en question se compose de pontons capables de s’abaisser et de moteurs électriques. Il devrait coûter entre 20 000 et 30 000 euros. En effet, le tarif devrait varier en fonction du choix de l’acheteur concernant le nombre de moteurs disponibles (jusqu’à cinq moteurs de 50 kW). L’alimentation du kit provenant des batteries du Cybertruck, son contrôle se fera également depuis l’habitacle du véhicule. Anthony Diamond rappelle que le Cybertruck sera capable d’affronter des terrains extrêmes et affirme que le kit Cybercat lui permettra de s’attaquer aussi à des étendues d’eau. Ainsi, lors d’une balade sur route et autres chemins, il sera donc en théorie possible de traverser une rivière, voire un bras de mer, afin de se rendre sur une île.

Pour l’instant, ce projet n’est autre qu’un simple concept, mais qui sait, il pourrait peut-être réellement voir le jour. Reste à savoir si Tesla se montrera intéressé pour soutenir le développement de cet accessoire.

Enfin, dans la catégorie des projets encore incertains, citons le Cyberquad que Tesla voudrait fabriquer pour accompagner son pick-up. Évoquons également le travail d’un cabinet d’architecture russe qui avait dévoilé en 2019 le design de sa Cyberhouse, une maison taillée pour le survivalisme reprenant les courbes du Cybertruck.