in

Tesla reporte la production du Cybertruck à début 2023

cybertruck
Crédits : Tesla

Selon Reuters, Tesla vise à démarrer la production initiale de son très attendu Cybertruck d’ici la fin du premier trimestre 2023, repoussant son plan de début de production à la fin de cette année.

Fin 2019, Elon Musk surprenait tout le monde avec la présentation du Cybertruck, le pick-up électrique de Tesla. Outre des courbes futuristes étonnantes moulées dans un alliage en acier inoxydable ultrarésistant (le même que celui de la fusée Starship de SpaceX), le véhicule promettait une autonomie de 800 kilomètres pour une seule charge. Très vite, beaucoup se sont laissés convaincre, en témoignent les milliers de réservations enregistrées par Tesla (pour seulement cent dollars) suite à cette présentation, parmi lesquelles figurent celles de la police de Dubaï. La question est à présent de savoir quand ce Cybertruck va sortir.

Pas avant 2023

Aux dernières nouvelles, la date de début de production, qui avait été initialement fixée à fin 2021, était prévue pour 2022. Toutefois, et sans grande surprise, celle-ci vient d’être à nouveau repoussée. Si Tesla refuse de donner pour l’instant de période précise, une source anonyme aurait indiqué à Reuters que la marque lancerait une production limitée du Cybertruck au premier trimestre 2023, avant d’augmenter ensuite la production.

Pour l’heure, il est toujours prévu que Tesla produise le Cybertruck dans son usine du Texas qui devrait également commencer la production de voitures Model Y au début de cette année. Toutefois, les installations ne sont pas encore tout à fait prêtes. Tesla doit en effet recevoir plusieurs équipements spécialisés au cours de ces prochaines semaines. Elon Musk devrait normalement communiquer davantage d’informations sur le sujet le 29 janvier prochain, en marge de la prochaine annonce des résultats trimestriels de Tesla.

cybertruck tesla
Le Cybertruck de Tesla est exposé dans le Meatpacking District de Manhattan à New York, États-Unis, le 8 mai 2021. Crédits : Jeenah Moon

Tesla à la traîne dans le secteur des Pick-up

Pendant ce temps, Tesla continuerait de modifier les caractéristiques et les fonctions de son pick-up de manière à en faire un produit plus convaincant, alors que la concurrence continue de s’intensifier dans le secteur. Si Tesla est le premier constructeur mondial de véhicules électriques grâce à la vente de ses berlines, la marque a en effet raté le « virage » des pick-up, très populaires aux États-Unis. Ce secteur est aujourd’hui dominé par Ford Motor Co (FN) et Rivian Automotive (RIVN.O). Ford a d’ailleurs annoncé au début du mois qu’il doublerait la capacité de production annuelle de son pick-up électrique F-150 Lightning à 150 000 véhicules avant son arrivée ce printemps chez les concessionnaires américains.