in

Halloween : la NASA expose les exoplanètes les plus terrifiantes

À l’occasion d’Halloween, la NASA a publié deux nouvelles affiches mettant en valeur des exoplanètes franchement inhospitalières.

On est bien sur Terre, mais il existe dans l’univers des mondes beaucoup moins accueillants. En témoigne ces deux nouvelles affiches illustrant plusieurs exoplanètes infernales. Elles ont été développées à l’occasion d’Halloween dans le cadre du projet Galaxy of Horrors, fruit d’une collaboration entre chercheurs de la NASA et des artistes.

Parmi ces mondes vous retrouverez notamment HD 189733 b, à environ 63 années-lumière de la Terre. Ici pas de ciel bleu ni de beaux nuages, mais une atmosphère remplie de silicates – l’élément clé du sable et du verre – et des vents soufflant à plus de 5 700 km / h. Il y fait également plus de 1000°C. Autrement dit, vous ne tiendrez pas une seconde.

exoplanète
Crédits : NASA

Autour d’un pulsar

La deuxième affiche nous présente trois planètes – Poltergeist, Draugr et Phobetor. Toutes évoluent autour du pulsar PSR B1257 + 12, situé à environ 2 000 années-lumière de la Terre. Ce “pulsar” est en réalité le cadavre d’une étoile morte. Mais il n’en reste pas moins très actif.

PSRB 1257 + 12 produit en effet deux énormes faisceaux de rayonnement remplis de particules de haute énergie, au niveau des pôles, qui viennent constamment fouetter les trois exoplanètes autour. Pour vous donner une idée, ce pulsar fait un tour sur lui-même toutes les 6,22 millisecondes. Là encore, toute vie telle que nous la connaissons y est impossible.

Les gens sont souvent plus intéressés par la recherche d’exoplanètes pouvant ressembler à la Terre, qui pourraient potentiellement soutenir la vie telle que nous la connaissons, explique Thalia Rivera, qui a dirigé ce projet. Mais il y a tellement d’autres planètes étonnantes et mystérieuses qui sont complètement différentes de la Terre. Et certaines sont très extrêmes !“.

exoplanète
Crédits : NASA

D’autres mondes inhospitaliers

Notez que ces exoplanètes ne sont pas les seules à présenter des environnements aussi inhospitaliers. Une équipe de chercheurs annonçait l’année dernière la découverte de l’exoplanète la plus “chaude” connue à ce jour. Située à 650 années-lumière de la Terre, KELT-9b a une température culminant à plus de 4 300°C en journée. À titre de comparaison, la surface de notre Soleil est d’environ 5 500°C.

Sans oublier WASP-121b, à 880 années-lumière, où les températures diurnes peuvent dépasser 1900 °C. Ou encore WASP-18b, à 325 années-lumière, et son atmosphère saturée en monoxyde de carbone hautement toxique. TrEs-2b, de son côté, est la planète la plus sombre jamais découverte en orbite autour d’une étoile. Ce monde extraterrestre est moins réfléchissant que le charbon.

Plus proche de nous, Vénus se présente également comme le pire endroit où vous pourriez vous trouver dans le système solaire. Il y fait 465 °C en surface et la pression y est 90 fois celle de l’atmosphère terrestre. L’une des dernières sondes à s’être aventurée près de la planète, Venera 13 (1982), n’a d’ailleurs tenu que 2 heures et 7 minutes sur la surface.

Pour les intéressés, vous pouvez explorer quelques-uns de ces mondes terrifiants directement ici. Vous pouvez également télécharger les posters ci-dessus.

Source

Articles liés :

Halloween : un zoo publie 12 radios de ses animaux

Prenez le contrôle d’une personne pour Halloween

Les sons les plus étranges de l’espace compilés par la NASA, pile poil pour Halloween