in

Combien de temps dure une journée sur Vénus ?

Vénus et la Terre. Crédits : Pixabay

Des chercheurs ont récemment pu mesurer avec précision la durée d’une journée sur Vénus. Une donnée très importante pour les futures missions en surface. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Icarus.

La durée d’une journée sur une planète correspond à la durée de sa rotation complète. Pour la mesurer, les chercheurs marquent généralement un point en surface, et calculent le temps nécessaire pour que l’objet fasse une rotation de 360 ​​degrés par rapport à ce point. Sur Vénus, cette mesure a toujours été un peu compliquée à faire. La planète est en effet recouverte de nuages très épais, que les radars ont beaucoup de mal à percer.

243 jours, plus ou moins

On en avait tout de même une vague idée. En 1963, des observations radar faites depuis la Terre ont dans un premier temps fixé un taux de rotation à 243,1 jours. Mais des mesures ultérieures ont donné des valeurs différentes. Avec parfois jusqu’à six minutes d’écart.

En 1989, la NASA a ensuite placé le satellite Magellan en orbite autour de Vénus. Après 487 jours et près de 1 800 orbites, la sonde avait collecté suffisamment de données de surface pour estimer la durée de rotation de la planète à 243,018 5 jours, avec une incertitude de neuf secondes. Mais encore une fois, ce n’était pas assez précis.

Plus récemment, des chercheurs de l’Université Cornell et du Jet Propulsion Observatory de la NASA ont analysé 29 années de données radar, entre 1988 et 2017. Plutôt que d’essayer de fixer une durée de journée exacte et stable, ils ont préféré établir une valeur moyenne sur les 29 années d’observations.

Ils ont alors obtenu une durée de rotation de 243,021 2 ± 0,000 6 jour. C’est à ce jour la mesure la plus précise d’un jour vénusien.

vénus
Vue d’artiste de la surface de Vénus, montrant ses orages et un volcan au loin. Crédits : Agence spatiale européenne

Futures missions

Cette nouvelle donnée est très importante dans le cadre de futures missions, car ces dernières ne seront pas sans risques. Vénus se présente en effet aujourd’hui comme le pire endroit à visiter dans le système solaire. Il y fait très chaud (465 °C), et la pression y est énorme (90 fois celle de l’atmosphère terrestre). L’une des dernières sondes à s’être aventurée près de la planète, Venera 13 (1982), n’a d’ailleurs tenu que 2 heures et 7 minutes sur la surface.

Et pourtant, la NASA aimerait tout de même y faire un tour. Si l’agence travaille actuellement sur un nouvel arsenal électronique capable de résister à cet environnement infernal, atterrir au lieu prédéfini serait déjà une grande victoire. D’où l’importance de connaître la durée de rotation de la planète. Pour vous donner une idée, avec les mesures précédentes, un engin spatial aurait pu rater sa cible de 21 km.

D’autant que les futures missions sur Vénus seront probablement dirigées vers une tessera. Il s’agit de terres escarpées, fracturées, au milieu desquelles passe une ceinture tectonique. Un lieu d’atterrissage compliqué donc. Il sera donc primordial de réduire le degré d’incertitude.

Source

Articles liés :

Jupiter et Vénus sont-elles en train de jouer avec le climat de la Terre ?

On ne sait toujours pas combien de temps dure une journée sur Saturne

Bientôt un drone au-dessus des nuages de Vénus ?