in

Des chercheurs impressionnés par la mémoire des tortues géantes, ces centenaires solitaires

Crédits : alexas_fotos/pixabay

Une étude nous montre que les tortues géantes terrestres ont une bonne mémoire et, accessoirement, qu’elles sont capables d’être entraînées.

On ne sait pas grand-chose sur les tortues géantes terrestres, la plupart des études s’étant concentrées sur les tortues marines. Nous savons simplement qu’elles peuvent vivre très longtemps (plus de 100 ans), qu’elles sont solitaires et qu’elles sont capables de parcourir de longues distances, malgré leur lenteur, empruntant souvent les mêmes chemins.

Cette dernière observation a mené une équipe de chercheurs de l’Institut des sciences et de la technologie d’Okinawa (Japon) à s’interroger sur les capacités de mémoire de ces reptiles. Pour ces travaux, publiés dans la revue Animal Cognition, les chercheurs ont mené de petites expériences avec des tortues géantes des îles Galapagos et Aldabra vivant au zoo de Vienne, en Autriche.

Une très bonne mémoire, même au bout de 9 ans !

Ces entraînements (renforcement positif) consistaient à proposer aux tortues des balles colorées fixées au bout de bâtons. Lorsqu’elles mordaient dans telle balle, elles avaient une récompense (nourriture), et lorsqu’elle mordait dans une autre, elles n’avaient pas de récompense.

Lors de la première expérience, toutes les tortues semblaient avoir compris rapidement le principe. Les chercheurs sont ensuite revenus 95 jours plus tard pour mener la même expérience. Il est ressorti que toutes les tortues s’étaient souvenues de leur premier entraînement et avaient choisi les bonnes balles. Mais le plus impressionnant, c’est que les chercheurs sont revenus au zoo neuf ans plus tard. Et à nouveau, les tortues ont réussi le test !

Il est également ressorti que, pendant la première expérience, les tortues semblaient apprendre plus rapidement lorsqu’elles étaient formées en groupe.

tortues
L’une des tortues entraînées au zoo de Vienne. Crédits : Michael Kuba

Ne pas sous-estimer les reptiles

Des tests d’intelligence ont souvent été menés auprès des mammifères, des oiseaux, des insectes ou même des poissons. En revanche, nous avions jusqu’à présent tendance à sous-estimer les capacités intellectuelles de nos amis à sang froid. Cette étude prouve qu’ils devraient être davantage considérés.

« Nous espérons que ce travail remettra en question les hypothèses sur l’intelligence des reptiles, note Michael Kuba, principal auteur de l’étude. Le travail sur la cognition chez les reptiles est souvent limité par le manque de spécimens. Mais le fait est que plus nous testons d’espèces, plus nous constatons que beaucoup de ces reptiles ont une capacité cognitive similaire à celle des mammifères ».

Source

Articles liés :

Des traces de bébés tortues vieilles de 100 000 ans découvertes

Tortues vertes : Le changement climatique pourrait ne laisser que des femelles

Une tortue géante repérée dans les Galapagos pour la première fois depuis 1906