in

Ce robot chercheur a mené 100 000 expériences en un an !

Crédits : Ecole polytechnique / Flickr

Des chercheurs ont mis au point un robot afin de faire avancer la recherche expérimentale en dynamique des fluides. En une seule année, il est parvenu à effectuer pas moins de 100 000 expériences !

Un robot très performant

La dynamique des fluides (ou hydrodynamique) est l’étude des mouvements des fluides liquides ou gazeux. Il faut savoir que ce domaine est particulièrement imprévisible et complexe. De fait, cela nécessite la répétition de nombreuses expériences. L’objectif de cette même répétition est logiquement de bien cerner les mécanismes à l’œuvre.

Une équipe de chercheurs du MIT, de l’Université Brown et de l’École Normale Supérieure de Rennes ont conçu un robot destiné à faire avancer ce domaine. Baptisé Intelligent Tow Tank (ITT), le robot a déjà mené 100 000 expériences en un an, selon une publication parue dans la revue Science Robotics le 27 novembre 2019.

modèle robot MIT
Voici le modèle gérant le robot ITT
Crédits : MIT / Science Robotics

Une grande aide pour la recherche

En dynamique des fluides, les simulations impliquent un vortex créent des vibrations. Ce genre d’expériences permet par exemple de construire des bateaux performants. Or, les tests impliquent de nombreuses observations, un procédé dans la plupart des cas très répétitif. Le robot ITT reproduit donc les tests plusieurs fois est se montre capable d’apporter des changements si besoin. Il faut savoir que la machine est dotée d’un algorithme mis au point sur la base d’éléments connus. Or, ce sont ces connaissances qui lui permettent de comprendre les résultats, d’apporter certaines corrections et d’avancer. En bref, le robot ITT est capable d’analyser les résultats de ses propres expériences et d’en mener d’autres afin d’en savoir davantage.

Selon les chercheurs, les 100 000 expériences déjà effectuées par le robot ITT en une année représentent une véritable prouesse. Ce total représente l’équivalent de l’ensemble des expérimentations menées par un doctorant toutes les deux semaines ! Ainsi, les chercheurs pourraient être intéressés de se voir soulagés de certaines tâches ennuyeuses et répétitives en recherche expérimentale. Surtout, un tel robot pourrait faire gagner un temps précieux aux équipes qui pourraient se concentrer davantage sur d’autres tâches.

Articles liés :

Des chercheurs veulent construire une mini-terre avec huit tonnes de sodium liquide en rotation

Une vague de gaz ultra-chaud deux fois et deux fois grande que la Voie lactée découverte

Combien de temps prendrait un vampire pour vous vider de votre sang ?