in

Voici les plus anciens scorpions jamais découverts

Crédits : Andrew Wendruff

Des chercheurs annoncent la découverte de fossiles de scorpions vieux de 437 millions d’années présentant une structure respiratoire compatible avec la vie sur terre.

Il y a 450 millions d’années, la vie se concentrait principalement dans les océans. Un jour, au cours du Silurien (la période géologique s’étalant sur 443 millions à 416 millions d’années), une créature intrépide anatomiquement capable d’extraire l’oxygène de l’air décida de passer de la mer à la terre. En s’aventurant sur ce territoire inexploré, cet animal ouvrit alors la voie à la colonisation des continents.

Mais quelle était cette créature ? Cette question est aujourd’hui toujours sans réponse. Sur la base des données fossiles disponibles, il pourrait s’agir d’une sorte de mille-pattes. Cependant, on n’oublie pas non plus le scorpion, l’un des plus anciens arachnides au monde. Le problème, c’est qu’on ne sait pas exactement quand ni comment ces premiers arthropodes ont effectué la transition.

Une nouvelle étude nous permet aujourd’hui d’y voir un peu plus clair.

Scorpions terrestres, marins ou les deux ?

Des paléontologues viennent en effet d’annoncer avoir identifié les plus anciens fossiles de scorpions à ce jour. Retrouvés dans le Wisconsin (États-Unis), ils évoluaient  il y a 437 millions d’années.

Visuellement, ces deux créatures baptisées Parioscorpio venator ressemblaient étonnamment aux scorpions modernes. Néanmoins, le plus intéressant est sans doute leur structure interne étonnement bien conservée. Les chercheurs ont en effet découvert des sinus pulmo péricardiques qui relient les organes respiratoires au système circulatoire chez les scorpions modernes.

Autrement dit, ces scorpions étaient capables de respirer de l’air, et donc de vivre sur terre. Néanmoins, les fossiles ont été découverts dans un environnement autrefois tapissé d’une mer peu profonde. Pour les chercheurs, il est donc possible que ces scorpions aient évolué à la fois en mer et sur terre.

Ils comparent notamment ces créatures aux actuels crabes fer à cheval. Ces derniers privilégient l’océan, mais ils n’hésitent pas venir occasionnellement sur terre où ils peuvent rester pendant quatre jours.

scorpions
Le fossile (à gauche), découvert dans le Wisconsin en 1985. On aperçoit les organes respiratoires et circulatoires de l’animal (au centre), presque identiques à ceux d’un scorpion moderne (à droite). Crédits : Andrew Wendruff

Ce n’est ici qu’une hypothèse. On ne sait réellement si ces animaux évoluaient déjà sur terre. Ce que nous savons en revanche, c’est qu’ils avaient les capacités de le faire. L’affaire n’est donc pas encore entièrement résolue.

Rappelons qu’en septembre dernier, des paléontologues ont également annoncé la découverte d’une créature vieille d’environ 500 millions d’années qui se trouve être le plus ancien ancêtre direct des crabes, scorpions et araignées. Pour le coup, ce chélicère vivait exclusivement dans l’eau.  Et selon l’étude, c’était un véritable prédateur.

Source

Articles liés :

Les scorpions sont des génies de l’architecture

Quel est l’animal le plus agressif du monde ?

Découverte d’une griffe fossilisée d’un ancien prédateur marin “né pour tuer”