in

Une mystérieuse étoile “obscurcie” à 440 années-lumière

Une illustration d'artiste représentant une bague de poussière en orbite autour de l'étoile de Tabby. Crédits : NASA / JPL-Caltech

Vous connaissez l’étoile de Tabby ? En voici une deuxième. La luminosité de l’étoile EPIC 204376071, localisée à seulement 440 années-lumière de la Terre, vient d’être réduite de 80 % pendant toute une journée.

En 2015, des chercheurs découvraient une étoile située dans la constellation du Cygne, à environ 1480 années-lumière de la Terre. KIC 8462852 – ou Étoile de Tabby – affichait des variations inexplicables de luminosité (parfois jusqu’à 22 %). Plusieurs explications ont été proposées : passage de météorites, sphère de Dyson visant à pomper l’énergie de l’étoile ou simplement poussière interstellaire. Les dernières observations penchent pour la troisième option. Même si un doute subsiste encore. Mais nous ne sommes pas ici pour cette étoile. Non, un autre objet vient de se faire remarquer. Et il est plus proche : 440 années-lumière.

Occultation asymétrique

EPIC 204376071 est une naine rouge – tout ce qu’il y a de plus classique dans l’Univers (75 % des étoiles sont des naines rouges). Là où ça devient intéressant, c’est que la luminosité de l’étoile s’est récemment soudainement estompée de 80 % pendant une journée. Elle s’est ensuite rallumée, plus lentement. L’occultation, ici, est dite “asymétrique”. En d’autres termes, ce qui bloquait la lumière est arrivé très vite, pour finalement ressortir deux fois moins vite (voir ci-dessous).

étoile
Crédits : GrandpaFluffyClouds / reddit)

Mais alors, qu’est-ce qui pourrait être à l’origine de cette soudaine occultation de 80 % ? Les chercheurs ont leurs petites idées. Et encore une fois, aucune n’implique une méga-structure extraterrestre.

Système d’anneaux, ou vague de poussière

Une occultation similaire avec un tel modèle asymétrique a déjà été observée. En revanche, ce n’était pas une étoile. C’était une planète, qui présentait un système d’anneau incliné autour d’une étoile appelée KIC 10403228. Les étoiles n’ont pas de systèmes d’anneaux planétaires. Ce que soupçonnent les chercheurs, c’est la présence d’un autre corps – une naine brune ou une grande planète – gravitant autour de l’étoile. Si cet objet présente effectivement un système d’anneaux incliné, alors il pourrait produire une courbe de lumière similaire.

Pour tester l’hypothèse les chercheurs ont modélisé les protagonistes, évaluant les effets du passage d’une grande planète entourée d’anneaux sur EPIC 204376071. Ils ont alors observé quasiment la même occultation. L’expérience en revanche, présente une sérieuse limite. Le modèle prévoyait en effet une période orbitale de 28 jours. Or, l’événement n’a été observé qu’une fois tous les 160 jours, ce qui veut dire que l’étoile ne peut avoir une période orbitale inférieure à 80 jours.

Une seconde explication est avancée : le passage d’une couche de poussière, plus épaisse au bord d’attaque et s’effaçant ensuite, en orbite quasi permanente autour de l’étoile. La courbe de lumière modélisée ne correspond ici pas aussi bien que le premier modèle, mais l’explication reste envisageable. Pour l’heure, rien de concret donc. De futures mesures de vitesse radiale de l’étoile, ou des observations d’optique adaptative pourraient à l’avenir permettre de percer ce nouveau mystère.

Source

Articles liés :

L’étoile de Tabby se fait une nouvelle fois remarquer

C’est officiel : l’étoile de Tabby n’était pas une mégastructure extraterrestre

Des mégastructures extraterrestres en gravitation autour de pulsars ?