in

Survol historique de l’objet le plus lointain jamais exploré par l’Homme

Une impression d'artiste du vaisseau spatial New Horizons de la NASA rencontrant MU69 2014, qui orbite 1,6 milliard de kilomètres au-delà de Pluton, le 1er janvier 2019. Avec la participation du public, l'équipe a choisi le surnom Ultima Thule. l'objet, qui sera le monde le plus primitif et le plus lointain jamais exploré par les engins spatiaux. Crédits: NASA / JHUAPL / SwRI / Steve Gribben

La NASA annonce avoir survolé avec succès ce 1er janvier Ultima Thule, l’astéroïde le plus lointain jamais exploré par l’humanité. L’année commence bien !

« Go New Horizons ! » s’est exprimé Alan Stern, responsable de la mission, couvert par les applaudissements des chercheurs du Laboratoire de physique appliquée Johns Hopkins, dans le Maryland (États-Unis), qui ont marqué le moment à 6 h 30 du matin ce mardi. À cet instant précis, la sonde se plaçait au-dessus du rocher à 6,4 milliards de kilomètres de la Terre, en pleine ceinture de Kuiper. Pour vous donner une idée, nous sommes à environ un milliard de kilomètres au-delà de Pluton, qui était jusqu’à présent le monde le plus lointain jamais visité de près par une sonde.

Les origines du système solaire

« C’est une soirée qu’aucun de nous ne va oublier », a déclaré le guitariste de Queen, Brian May, également diplômé en astrophysique. On rappelle que l’objet est tout à fait unique, se présentant comme une véritable relique du système solaire formée il y a environ 4,6 milliards d’années. « L’objet est tellement gelé qu’il est parfaitement préservé de sa formation d’origine, ajoute Alan Stern. Tout ce que nous allons apprendre sur Ultima – de sa composition à sa géologie en passant par la manière dont il a été assemblé à l’origine – qu’il soit doté de satellites et d’une atmosphère, etc. – va nous instruire sur les conditions de formation d’origine des objets dans le système solaire ».

Des données au compte-gouttes

Ce survol historique (3 500 km de distance) nous permet aujourd’hui de confirmer que cet objet très ancien présente une forme de quille. Nous savons également qu’il mesure approximativement 20 km sur 10 km. D’autres données ne tarderont pas à apparaître. Si ces images nous donnent un premier aperçu très flou d’Ultima Thule, nous devrions en effet capter dans les prochaines heures de nouvelles photos bien plus nettes. On rappelle que New Horizons ne peut en transmettre qu’environ 1 kilobit par seconde, et qu’il faut en moyenne 6 heures pour envoyer ou recevoir une information. Il faudra ainsi patienter quelques mois avant de recevoir l’ensemble des analyses faites par la sonde autour de l’objet.

Cet exploit coïncide par ailleurs avec le 50e anniversaire du premier survol de la Lune par les astronautes d’Apollo 8, en décembre 1968. C’est également lors de ce même survol que William Anders, membre de l’équipage, capturait l’une des plus célèbres photos de la Terre, baptisée Earthrise, qui reste aujourd’hui l’une des plus importantes de toute l’histoire de la photographie.

Source

Articles liés :

La NASA repère des traces d’eau sur l’astéroïde Bennu

Voici où la NASA va atterrir sur Mars pour y chercher la vie

Exploration martienne : la NASA prévoit d’envoyer ses premiers astronautes en 2043

Survol historique de l’objet le plus lointain jamais exploré par l’Homme
noté 5 - 3 vote[s]